Un café avec…Saad Lamjarred

Un café avec…Saad Lamjarred

ALM : Tout d’abord café ou thé ?

Saad Lamjarred  : Pour éviter tout problème gastrique je prendrais volontiers un verre de thé.

Depuis quelques jours, la Coupe du monde vole la vedette. Serais-tu séduit par le ballon rond ?

Pas vraiment. Je ne suis pas un bon footballeur mais cela ne m’empêche pas de suivre de temps à autre des matchs. En tout cas je ne sortirai pas du lot en cette Coupe du monde.

Quelle équipe vas-tu supporter ?

(Après réflexion) j’opterai pour l’unique équipe arabe en compétition. Je pense que l’Algérie mérite toute l’attention, après tout c’est le seul représentant du monde arabe dans cette grand-messe internationale.

Dans ta chanson «Inti» tu t’adresses à une fille bien déterminée en quête d’un homme en quelque sorte soumis. Quelle est cette «Inti» que cherche Saad ?

Contrairement à la chanson je ne la veux pas soumise. D’ailleurs une femme effacée, sans personnalité, ne m’attire pas. Je cherche une «Bent Nass» qui respecterait ma personne et en conséquent mon statut d’artiste. Il faudra qu’elle soit compréhensive, consciente des enjeux de mon métier,  notamment la présence de fans et admiratrices. L’essentiel est qu’elle me comprenne et me fasse confiance pour qu’on puisse faire chemin commun.

Ramadan approche. Des plans en perspective ?

J’aime consacrer Ramadan à la famille, au recueillement et aussi aux «chhiwates».

Quelles sont tes «chhiwates» préférées ?

Je suis un grand fan de la «Rfissa». C’est un plat qui m’est indispensable surtout pendant la 26ème Nuit du Ramadan qui est une célébration sacrée pour toutes les familles marocaines et musulmanes. Si quelqu’un désire m’inviter il n’a qu’à me préparer un bon plat de «Rfissa». C’est un régal (Rires).

Passons aux choses sérieuses. Que prépares-tu d’artistique ces derniers jours ?

Je vais enfin réaliser mon rêve. Je prépare un méga-show que je présenterai le 21 juin au grand public. Ça sera une occasion pour célébrer en grande pompe la fête de la musique. Nous avons choisi le Morocco Mall comme espace, un cadre inédit pour mettre en scène un concept nouveau.

Quelle est la particularité de ce spectacle ?

C’est un show à l’américaine qui s’inscrit dans la même lignée du succès de la chanson «Inti». Le spectacle alliera entre chant et chorégraphie et comptera la participation d’une vingtaine de danseurs et musiciens issus de différentes nationalités. Je ne dévoilerai pas plus que ça. J’invite le public à venir le découvrir en direct car le show promet de nombreuses surprises.

D’autres projets en cours ?

Je compte faire une tournée et présenter ce concept dans plusieurs villes marocaines et pourquoi pas à l’international aussi. En attendant, je prépare un duo avec mon père El Bachir Abdou ainsi que d’autres singles en attendant l’achèvement de mon album prévu pour 2015.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *