Philippe Pastor s’expose au Maroc

Philippe Pastor s’expose au Maroc

Ce sont une trentaine d’œuvres majeures de Philippe Pastor qui donnent corps à cette exposition intitulée «Avec le temps». D’ailleurs, ce grand nom de la scène européenne ouvre la nouvelle saison culturelle à la Galerie 38. Et c’est une première puisque c’est la première fois au Maroc que l’artiste monégasque expose ses travaux.  C’est à la fois un événement et une découverte d’une vision très personnelle de la nature telle que vécue, remodelée et transfigurée par Philippe Pastor. On retrouve d’ailleurs des influences de grandes figures comme César, Antoni Clavé ou encore Paul Rebeyrolle pour décliner une lecture propre de l’espace dans ses ramifications avec le végétal et le minéral. C’est simple, Pastor a cette faculté de travailler avec des matériaux vivants. Il a ce don de leur donner différentes tonalités, de les transformer, les transcender en jouant sur deux éléments importants pour sa démarche.

D’un côté le temps, qu’il met au service de son support et de ses matériaux. De l’autre, l’environnement créatif qui préside à chaque vision, qui donne naissance à différentes expériences toutes axées sur le vécu. Pour arriver à de telles compositions, Philippe Pastor procède à des mélanges où l’on retrouve de la  terre, avec toute sa symbolique originelle, mais aussi des pigments, des minéraux et des plantes de toutes sortes. Autant de signes pour créer cette vision de la vie, de la destruction de l’environnement et du rôle incontournable de l’Homme dans la société. Ce type d’approches a fait la renommée de Pastor qui est aujourd’hui un nom qui voyage partout dans le monde. Ses œuvres sont représentées du Kenya à Singapour y compris au siège des Nations Unies à New York.

On s’en souvient, c’est là que Pastor a réaffirmé son engagement pour la nature par son soutien et sa participation au projet «Plantons pour la Planète ; la campagne pour un milliard d’arbres», lancée en 2007 par le programme des Nations Unies pour l’environnement. Dans cette longue et riche carrière d’artiste accompli, il y a la série «Bleu Monochrome» ainsi que la série «Les quatre saisons» qui marquent un réel virage dans l’évolution de la peinture de Pastor. Avec toujours autant d’acuité, les travaux de Pastor sont constamment dans l’interrogation  de la matière, du format, du relief mais aussi de l’art qui nous relie à la terre, à l’environnement.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *