Pleins feux sur le quotidien des enfants de l’Atlas

Pleins feux sur le quotidien des enfants de l’Atlas

Culture et solidarité s’associent lors de l’exposition «les enfants de l‘Atlas». Les enfants d’Aït Hamza, un village perché dans les montagnes de l’Atlas, sont les vedettes de cette exposition de photographies de l’artiste Miloudi Nouiga. Montée dans les locaux entièrement réaménagés pour l’occasion, du cabinet français «AG Conseil» à Rabat, mécène de cette exposition, cette dernière se poursuit jusqu’au 18 janvier 2009. Elle montre le quotidien des enfants qui vivent dans la joie et la liberté que procure la splendeur de la nature montagneuse (et tout aussi rude) du village d’Aït Hamza. Outre leurs sourires dans les photographies de Miloudi Nouiga, les enfants de l’Atlas sont aussi les auteurs de plusieurs œuvres picturales exposées dans la galerie Nouiga aux Oudayas de Rabat.
«C’est en faisant une randonnée que j’ai découvert la beauté du village d’Aït Hamza et de ses habitants. A chaque fois que je faisais mes aquarelles dans ce village, il y avait une trentaine d’enfants curieux qui m’entouraient. J’ai pensé alors qu’il serait très intéressant de leur faire découvrir la peinture en mettant à leur disposition du matériel», a expliqué M.Miloudi. Et de poursuivre : «Ces enfants qu’on a tendance à oublier ont beaucoup de choses à nous apprendre. Ils sont doués d’une imagination et d’une liberté d’expression inouïes. S’il leur sont donnés les moyens, ils pourraient faire des miracles. Ces enfants nécessitent tout l’intérêt des Marocains».
«L’exposition va associer culture et solidarité», souligne Alexis de Campou, commissaire de l’exposition de photographies : la totalité des bénéfices des deux expositions sera reversée à l’association «Aït Hamza» pour le développement du tourisme, créée par les villageois afin d’assurer des perspectives meilleures à leurs enfants qui sont près d’une centaine. «Une école a déjà été construite. Outre son fonctionnement qui a été ralenti par le manque d’infrastructure et de matériels, l’école a besoin d’un enseignant», a indiqué à ALM Bourarag Youssef vice-président de l’association. «Notre village manque de plusieurs choses mais la priorité pour nous est que nos enfants aient droit à la scolarité à l’instar des autres enfants du pays», ajoute-il. Ainsi en plus de la collecte des fonds, l’objectif de ces deux exposition toutes deux complémentaires est de créer un lien entre les enfants de l’Atlas et le reste du Royaume. Pour l’artiste, «il est essentiel et même vital que tous les enfants aient conscience de la valeur de leur environnement et soient sensibilisés à sa préservation. Et cela ne pourrait se faire pour les enfants de ce village sans l’accès à l’école.»
Ces œuvres exposées ont nécessité deux ans de travail à l’artiste Miloudi Nouiga qui s’est lié aux enfants du village d’Aït Hamza. Réalisées pendant différentes périodes, les oeuvres de ces deux expositions présentent l’expression de la vie pleine de joie de ces enfants dans leur village durant les quatre saisons. Ainsi il sera proposé aux visiteurs des deux expositions des photos, des produits dérivés (agendas, cartes postales, cartes de vœux) pour contribuer à la réussite de l’opération de collecte de dons. Le village d’Aït Hamza est situé à près de 100 km de la commune de Demnate. La route goudronnée, la plus proche du village est à 20 km. Ces deux expositions constituent pour ces enfants un moyen de communiquer et de faire connaître leur univers à un large public.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *