Portofino pour rêver

Sur Odyssée à 14.01, Episode n°4 dans le magazine Jet-Set. 1998. Allemagne. Jet set nous fait découvrir cette semaine, le must des lieux mondains : Portofino aussi nommé « la perle du monde » havre de verdure, le cadre y est esthétique par- dessus tout, non dénaturé, puisque depuis 70 ans il y est interdit de construire ou de modifier une villa. Réservées à une élite richissime, les villas sont très chères dans cet endroit privilégié et il faut compter la bagatelle de 35 à 100 millions de francs pour accéder à la propriété. Eclaboussée dans les années 80 par la corruption, la petite cité est redevenue paisible ! Le point névralgique de cet éden est la Piazetta, petite place à l’italienne. La convivialité y est le maître d’ordre, tout le monde se rencontre en toute simplicité, à l’heure de l’apéritif. On y croise Giorgio Armani, Roméo Gigli, et autres milliardaires… pour se rendre à San Fruttuoso, la plage il est essentiel de posséder un bateau ! Sur le sable, c’est la Dolce Vita, il y règne une paix céleste. A Portofino, pour les industriels et autres richissimes , la règle d’or est la discrétion et les divertissements y sont paisibles. On y évite les nouveaux riches, et moins les marques de standing sont apparentes plus elles ont de valeur ! Il est de bon ton de dire que la vie n’est pas faite que de pouvoir de succès et d’argent ! Pas mal pour rêver…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *