Portrait : Bilal Douass, l’amour des paroles

Portrait : Bilal Douass, l’amour des paroles

Le jeune Tangérois Bilal Douass a réussi en quelques années à se faire un nom dans la poésie arabe. Il se distingue aussi par son écriture des paroles de chansons des chanteurs et groupes tels que Reem, Anouar Hamdan et la Chorale Al Boughaz. Grand amoureux de la littérature arabe, Bilal Douass a à son actif un nombre important d’écrits et un recueil «Qawaid Oussoul El Houb» (Les règles de base de l’amour), où il parle de la beauté des mots, son amour pour la femme… Ce qui lui a permis d’être invité à animer les activités de plusieurs manifestations poétiques dont la dernière édition du forum de la poésie arabe à Mriret.  Apprécié pour sa gentillesse et sa sociabilité, Bilal Douass se lie d’amitié avec plusieurs jeunes auteurs, poètes et artistes dont le chanteur et compositeur Anouar Hamdan. Le poète tangérois travaille avec ce dernier pour le lancement d’un album. «Nous travaillons depuis six ans pour la réalisation de ce projet dont je suis très confiant dans son succès. L’album comporte des chansons variées dont les textes sont écrits par moi-même. L’ensemble des chansons est composé et chanté par Anouar Hamdan», confie Bilal Douass. Connu pour sa créativité et son imagination prolixe, le poète tangérois vient d’écrire le texte des deux chansons «Doumouy» (Mes larmes) et «Min Youm ma Chouft Aynik» (Depuis le jour où j’ai vu tes yeux), qui figurent dans le nouvel album «Lah Ykhalik» (Que Dieu te garde) de la jeune artiste Reem. Bilal Douass a terminé l’écriture des paroles de la chanson «Ya Sidi» (Ô Monsieur), qui sera composée par Anouar Hamdan et interprétée par la chanteuse Laïla El Barrak. Il est en train d’écrire une nouvelle chanson «Smaa Ya Kalbi» (Ecoute mon cœur) pour les deux jeunes artistes jumelles Safae et Hanae. Il se consacre à l’écriture d’une liste de nouvelles chansons dont deux d’entre elles «Ya Noujoum Lil» (Ô les étoiles de la nuit) et «Sabah El Nour» (Matin de lumière) sont dédiées à la jeune star arabe, le Koweïtien Bachar Chatti. Le poète tangérois a écrit les textes d’une autre liste de chansons dont «Aylah Tkhaf» (Pourquoi avoir peur ?), qui sera chantée pour la première fois, lors de la septième édition du Festival Tanger sans frontières, par la chanteuse tangéroise, Yousra Akdour. Il se dit que «Assahara maghrabiya» (Le Sahara marocain) figure parmi ses belles chansons dont il est très fier d’avoir écrit les paroles. Cette chanson nationale est interprétée par la Chorale Al Boughaz et composée par Anouar Hamdan. Né en 1982 à Tanger, Bilal Douass découvre dès son enfance son amour pour les lettres. Il développe cette passion grâce à la lecture. Il va avoir au fil du temps un penchant pour l’écriture de poèmes en arabe classique et dialectal. Il est un grand fan de célèbres chanteurs arabes et marocains dont Mohamed Abdleouahab, Saïd Darwich, Abdelhalim Hafid, Oum Kalthoum, Abdelhadi Belkhayat, Naima Samih, Mohamed Hayani et Abdelwahab Doukali. Il se dit influencé par le grand parolier Ali Haddani et souhaite marquer de son empreinte la chanson marocaine.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *