Portrait : Kenza Amrouk ou le flair artistique assuré

Portrait : Kenza Amrouk ou le flair artistique assuré

Kenza Amrouk est diplômée d’études en gestion et en économie. Sa sensibilité artistique la pousse à suivre une formation complémentaire dans l’histoire de l’art à l’Ecole du Louvre avec pour spécialité «Scènes et espaces. Performances et théâtralité : un enjeu contemporain».
C’est en 2001 qu’elle intègre la prestigieuse galerie d’art : Galerie Chantal Crousel, connue pour avoir découvert avant tout le monde les artistes Mona Hatoum et Hassan Khan.
«En tant que manager de la galerie, j’ai pu approfondir ma connaissance de l’art contemporain et de son marché national et international. La mise en place d’expositions, le suivi de collections, la prospection artistique, le contact avec les institutions culturelles et les sociétés privées m’ont permis de connaître les différents réseaux existants», explique Kenza Amrouk. Cinq ans plus tard, son travail de fourmi la propulse en tant que directrice de la galerie. Le développement stratégique du marché moyen-oriental et maghrébin représentant une de ses nouvelles missions. Les années passèrent et Kenza se sentit prête à voler de ses propres ailes. Son vœu est exaucé quand elle fonda avec une de ses connaissances et professionnelle du domaine, La Découpe, plate-forme d’expérimentations artistiques, basée à Paris. Dans la foulée, Kenza crée une agence d’ingénierie culturelle «La Kenza Amrouk Consulting», qui, à travers des outils performants, développe des systèmes de conseil, de production et de diffusion de l’art contemporain. Aujourd’hui, Kenza scrute le marché marocain où ses artistes ressentent aujourd’hui un grand besoin de s’exporter pour se développer et assurer la pérennité de leurs œuvres.
Son éclairage est édifiant à plus d’un titre.

Ses réalisations d’expositions en tant que Curator
«Seule à seule» de l’artiste photographe Emmanuelle Bousquet à la Galerie 77, Paris. /«Et nous te déroulerons des tapis de jardins» de l’artiste Tami Notsani à la Hagalleria, Paris. Texte : Philippe Dagen. «Contre Nature» des artistes Laurent Mareschal et Tami Notsani dans le cadre «Parcours Art Contemporain du 19éme arrondissement». Paris. / «Spontanés» de l’artiste Zelda Georgel à la galerie La Découpe. /«A Figure in Motion» de l’artiste Tadzio à La vitrine/Galerie Jean Brolly  Paris. Texte: Paul Ardenne. /«American Dream», de l’artiste Cristin Richard pour le Festival : Playground New York / Détroit Fash. Fest, Birmingham,(USA)./«Leftovers», Tasting Series at Detroit Design Festival, Detroit,(USA).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *