Portrait : Mohamed Adly, la voix d’or qui avance à pas sûrs dans «The Voice»

Portrait : Mohamed Adly, la voix d’or qui avance à pas sûrs dans «The Voice»

Un exploit ! Les talents marocains participant à l’émission «The Voice», diffusée sur la chaîne MBC, font un tabac. L’étoile montante, Mohamed Adly, en fait partie. Dès la première étape du programme, appelée «Blind test» (auditions à l’aveugle), ce jeune talent a réussi à émerveiller la star Sherine Abdelwahab, membre du jury, qui n’a pas hésité à l’inviter à rejoindre l’équipe qu’elle coache. Ainsi, Mohamed Adly a pu franchir la deuxième étape de l’émission qualifiée de «battles» (défi) en évinçant son compatriote Mohamed Chegraoui. Pour le moment, Mohamed Adly se prépare pour la troisième étape du programme, à savoir les primes en direct.
Concernant la participation de ce jeune talent à «The Voice», elle est due au hasard. Pour rappel, il avait pris part à un concours de jeunes talents lancé à l’occasion d’un team building de son entreprise. Là, sa voix avait subjugué ses collaborateurs. Et le concours a été couronné par l’enregistrement d’un clip en interne et l’envoi de cette maquette à la production de MBC.
Fort de sa belle voix qui rappelle l’âge d’or de la musique arabe, sa passion pour le chant s’est manifestée dès son très jeune âge. D’ailleurs, il avait l’habitude d’écouter les légendes de la chanson arabe, telles que Fairouz, Mohamed Abdelwahab et Wadie Assafi. A l’âge de 18 ans, le jeune Mohamed a intégré le conservatoire national pour étudier le chant. Parallèlement, il a constitué un groupe de fusion ayant participé à plusieurs manifestations de grande envergure à l’instar d’«Aswat wa alwan», la fête de la musique et «Kafila». A 22 ans, il a rejoint l’orchestre marocain de la musique arabe en tant que choriste. Chose qui lui a permis d’accompagner les plus grands artistes marocains et du monde arabe tels qu’Abdelwahab Doukkali, Mahmoud Idrissi, Wadie Assafi, Hany Chakir, Asala Nasri et Kazem Assahir.
Outre Mohamed Adly, des talents marocains comme Farid Ghannam, bassiste et chanteur de Mayara Band, et Mouna Roukachi, lauréate de Studio 2M, ont vivement marqué l’émission «The Voice».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *