Potins

Zakaria Lahlou tisse de mains et d’étoffes
Le comédien et aussi auteur de plusieurs textes, Zakaria Lahlou vient tout juste de retourner d’un long périple au Sud. C’est dans la région de Ouarzazat,  où cet acteur se trouvait au côté de l’équipe du tournage du long métrage en préparation « Tissées de mains et d’étoffes ». L’histoire est de Zakaria Lahlou himself et le film est réalisé par Omar Chraïbi. « Ce film est une adaptation de mon texte original «Le clown», souligne le comédien. Le film raconte l’histoire d’un conteur qui abandonne sa campagne natale pour la ville. C’est l’exode rural mais dans sa symbolique la plus sensible. « « Il ramène de la campagne tout un monde poétique et se voit contraint à confronter une modernité qui lui est inconnue, c’est le choc entre deux dimensions ». Ces deux dimensions ne sont autres que celle du Maroc ancien aux valeurs pures et celui du Maroc moderne. Une belle histoire qui sera interprétée entre autres par Tarek Boukhari, Abdellah Didane et Fatéma Randou.
Sans oublier les premiers rôles masculins et féminins qui reviennent à Zakaria Lahlou dans la peau du Cheikh et à son étudiante de l’Institut supérieur de l’animation culturelle (ISADAC) Rim Chmaou.


Nadia Larguet en stand-by
L’animatrice et productrice Nadia Larguet a plusieurs projets de télévision en attente. Elle vient de déposer des projets d’émissions aux deux chaînes de télévision nationales (TVM et 2M) aujourd’hui regroupés autour d’un seul et même pôle audiovisuel public unifié (PAPU). « Nous avons pas mal de petits concepts que nous avons proposée à la télé, mais nous attendons toujours des réponses», déclare celle qui était la vedette de la fameuse émission «Bande à part ». Ces émissions ne sont pas toutes puisées dans le registre culturel ou spécial jeunes. « On a prévu des capsules éducatives et des émissions pour les femmes». En attendant que ses projets se concrétisent, Nadia Larguet s’apprête à fêter le 1er anniversaire de l’émission 100% jeunes. 


Elissa : une star au Maroc
La chanteuse libanaise Elissa sera au Maroc au mois de juin prochain. C’est plus précisément les 16 et 17 juin que cette star de la chanson très appréciée dans le monde arabe animera un concert d’exception. Elle chantera ses tubes les plus célèbres comme « Aichalak », « Koul Youm Fi Oumri », « Baddy Doubb » ou encore « Ahla Dounya ». Ces chansons sont fredonnées par plusieurs de ses fans au Maroc. Si Elissa est une passionnée de chants, elle est d’abord et avant tout une artiste issue de l’univers théâtral. Elissa est née à Dar Al Ahmar dans la vallée de la Bekkaâ au Liban. Après des études de sciences politiques à l’université, elle fréquente l’univers des arts et joue dans plusieurs pièces de théâtre au côté des dramaturges de la troupe «Le théâtre de 10 heures ». C’est ainsi que la chanteuse se frotte avec un grand public. Ses débuts sur les planches l’ont motivée à se lancer dans la chanson. Elle sera à partir de là propulsée dans ce domaine. Aujourd’hui, elle caracole en tête des ventes d’albums dans l’ensemble des pays arabes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *