Potins

Mary Robinson, prix Prince des Asturies 2006
Le Prix Prince des Asturies des sciences Sociales a été attribué jeudi à l’ancienne présidente irlandaise, Mary Robinson, a annoncé le jury. Née à Ballina en Irlande en 1944 et diplômée en droit au Trinity College de Dublin, Mary Robinson a été la première femme à accéder à la présidence de l’Irlande en 1990, fonctions qu’elles a exercées jusqu’en 1997. Cette juriste a également été Haut Commissaire de l’Onu pour les droits de l’Homme à l’ONU et elle est actuellement à la tête du projet "Ethical Globalization Initiative" (Initiative pour une Globalisation Ethique).
Au cours de son mandat de chef d’Etat, elle a soutenu la création du Tribunal Pénal International, voyagé en Somalie après la crise de 1992 et elle a été le premier chef d’Etat à se rendre au Rwanda après le génocide. Le Prix Prince des Asturies des sciences sociales est attribué "à la personne, au groupe de personnes ou à l’institution dont le travail" dans le domaine des sciences sociales "représente une contribution importante pour leur développement et pour le bien de l’Humanité", a indiqué la Fondation Prince des Asturies.
Il s’agit du sixième des huit Prix qui seront distribués cette année. Le prix pour les Arts a été attribué à Pedro Almodovar et celui des Lettres à Paul Auster.


Les hommes et la mer de Abdesslam Kelai
Le réalisateur Abdesslam Kelai vient tout juste de terminer le montage de son téléfilm « Les hommes et la mer ». Ce film produit par la TVM  a été tourné, il y a près d’un mois dans la ville de Larache et ses environs. Contacté par ALM,  le cinéaste a déclaré que le film raconte l’histoire de trois personnes de diverses générations. Ils vivent tous la même expérience en attendant d’accéder aux terres de l’eldorado. « Ce téléfilm raconte l’histoire de trois personnes de trois générations différentes, ils vivent une situation difficile qu’ils partagent tous ensemble », souligne le réalisateur. Ces trois rôles principaux sont détenus par Mohamed Majd, Said Bey et Mohamed El Haoudi. Driss Roukh joue quant à lui le rôle du passeur. Le réalisateur fait un clin d’œil à quelques problèmes sociaux que vit la société marocaine comme celui de l’immigration clandestine. L’esclavagisme est aussi évoqué dans Les hommes et la mer. La prochaine phase est celle du mixage. Le téléfilm devrait être livré dans moins d’un mois. 


Le fil conducteur de Jilali Ferhati
L’auteur de «Mémoire en détention» fait une pause. Après avoir terminé le tournage de son téléfilm «Ras El Kheit» à Casablanca, Jilali Ferhati est de retour à Tanger, sa ville qu’il aime tant. Le réalisateur était en effet dans la métropole économique avec son staff d’acteurs pour tourner ce film au goût policier. «Ras El Kheit» écrit par Ali Karaoui raconte en gros l’histoire d’un policier retrouvé assassiné. L’enquête élucidera le crime.
Ce thriller regroupe une brochette d’acteurs tels Mohamed Marouazi, Mohamed Khouyi, Abdelaziz Chennaoui, Mohamed Bastaoui ainsi que Houda Raïhani. En attendant de voir son film diffusé sur le petit écran, Jilali Ferhati écrit un scénario. Il n’en dira pas plus pour le moment.


Sylvester Stallone fête ses 60 ans
Avant l’ouverture officielle du restaurant Planet Hollywood de Los Angeles, Sylvester Stallone a investit les lieux pour fêter dignement son anniversaire. Du haut de ses 60 ans, l’acteur a accueilli la crème des sauveurs de monde d’Hollywood. Dans la soirée, on pouvait ainsi apercevoir Bruce Willis, Arnold Schwarzenegger ou encore John Travolta. A leurs côtés figuraient également Kelly Preston (femme de Travolta), David Spade ou encore James Caan. Au cours de cette fiesta mémorable d’après les invités, Stallone en a profité pour annoncer qu’il reprendrait ses rôles fétiches de Rocky pour un sixième volet et de Rambo pour le quatrième épisode… seulement.


Naomi Campbell calme ses ardeurs avant son procès
Connue pour ses frasques et surtout ses mouvements d’humeur particulièrement violents, Naomi Campbell a déclaré qu’elle avait pris conscience de ses erreurs. "J’ai fait un tas d’erreurs aux yeux du public, mais je continue à me sentir forte. Je peux dire honnêtement que je suis une nouvelle Naomi avec une vie remplie de plaisir et de bonheur". Un mea culpa qui tombe à pic puisque le mannequin sera bientôt convoquée devant le tribunal de New York. Une de ses assistantes lui reproche de lui avoir jeté un téléphone portable à son visage.
Naomi Campbell risque 7 ans de prison !


Morjana Alaoui et la lutte contre le Sida
L’actrice Morjana Alaoui qui a joué le rôle principal dans le film «Marock» de Leïla Marrakchi sera au Maroc le samedi 10 juin. Lors de sa visite, Morjana, invitée de Ruban rouge de l’année 2006, se rendra  au siège de plusieurs associations de lutte contre le sida et suivra l’exemple des vedettes de la télévision MBC Razan Moghrabi , Carolina de Olivera puis le Top Model Saleh Abdelnabi et le chanteur Jad Choueiri , la grande Diva Haifa Wahbi  en passant le test VIH au siège de l’organisation panafricaine de lutte contre le sida présidée par Nadia Bezzad.
Morjana fera également la promotion du nouveau numéro vert de cette organisation à travers une campagne qui joint l’utile à l’agréable.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *