Potins

Hamid Faridi tourne son «vélo»
Le réalisateur Hamid Faridi est en plein tournage de son «Vélo». Le premier long-métrage de ce cinéaste est en cours de réalisation dans la ville balnéaire de Bouznika. Un espace calme, un paysage imposant, une lumière éclatante. Telles étaient les caractéristiques de ce réalisateur passionné de la nature pour tourner son opus. Le film en préparation, raconte l’histoire d’une fille handicapée mentale qui est dotée d’une grande sensibilité. Contrairement à ses autres sœurs, elle montrera plus d’affection envers son père mourant. Elle va porter son père et l’emmener dans une ballade à vélo, c’est sa manière de lui témoigner de sa compassion et de son affection. C’est un film plein de symboles que Hamid Faridi compte offrir à son public. Parmi les acteurs qui ont été choisis par le cinéaste figurent entre autres Hamid Nider et Siham Assif.


Le Maroc dans la coupe du monde
L’Allemagne organise entre le 26 juin et le 8 juillet en parallèle avec la Coupe du monde de football, la Coupe du monde d’improvisation théâtrale sportive. L’événement connaît la participation d’une équipe marocaine comme seul pays arabe et le Zimbabwe comme seul autre pays africain. L’équipe marocaine est menée par Hicham Ibrahimi président fondateur-acteur et l’un des piliers de l’improvisation au Maroc, Seloua Regragui lauréate de l’ISADAC et membre fondateur de la ligue marocaine d’improvisation théâtrale et Kawtar Benhammou. Cette manifestation est considérée comme l’évènement culturel principal à l’occasion de la Coupe du monde de football, son organisation est assurée par l’union allemande du théâtre-sport. L’équipe marocaine serait en compétition avec des équipes du Japon, d’Australie et de Belgique. Le jeu consiste dans l’affrontement de deux équipes sachant que le thème théâtrale est proposé par un arbitre juste avant le début de la compétition en présence d’un jury qui vote à la fin pour une seule équipe. Cette participation de l’équipe marocaine est la première dans ce genre de manifestation et s’accompagnera par la présentation des pièces théâtrales marocaines dans les villes de Berlin,Francfort, et Munich.


Miss Maghreb 2006
La seconde édition de Miss Maghreb a eu lieu le 25 juin à Paris.  Dans une ambiance festive, la chanteuse Cheba Maria a interprété certains de ses plus grands succès en compagnie du Dj Youcef et des danseuses orientales. Cette manifestation a pris fin par le couronnement de Miss Maghreb 2006, Malika Mazouz, 25 ans, d’origine algérienne, titulaire d’un DEA et qui prépare le concours européen d’administrateur. La première dauphine est aussi une Algérienne.
Il s’agit de Camélia Abderrahmane, 26 ans, qui se penche sur un master en communication. Et c’est une jeune Marocaine de 23 ans qui occupe le rôle de la deuxième dauphine. Hafida Belhadi est titulaire d’un diplôme en informatique et gestion.


Zahra Yacoubi et les relations publiques
La styliste Zahra Yacoubi fait aujourd’hui partie des membres du bureau de la Fédération de la couture traditionnelle marocaine (FCTM). Elle partage aux côtés de Houcine Aït El Mehdi la mission de responsable des relations publiques. La créatrice est donc chargée de communiquer sur les évènements de cette institution récemment créée. Zahra Yacoubi doit en effet transmettre à tous les membres les détails de tous les évènements lancés par la fédération. Parmi la mission de la FCTM figure entre autres la  promotion du Caftan marocain à l’étranger en organisant des salons à l’International. Mais le rôle principal de cette institution reste l’organisation du secteur du stylisme au Maroc en établissant une charte Haute Couture. Une loi que tous les stylistes devront respecter.


S’himi : l’autre façon de voir
«Se voir dans l’autre», est le titre de l’exposition de Batoul S’himi à Martil. Cette artiste-peintre lauréate de l’Ecole des Beaux-arts de Casablanca expose actuellement ses œuvres récentes dans son cyber qu’elle vient de transformer en une galerie d’art intitulée 150 295 cm. Après avoir travaillé sur des tissus de diverses matières, l’artiste change de cap ou plutôt de style. « Mes œuvres sous formes d’installations sont réalisées à base de photos et de miroirs», indique l’artiste. D’où l’idée de travailler sur le thème «Se voir dans l’autre ». En faisant le tour des œuvres, le spectateur se voit entrer subitement dans deux mondes différents : le réel et l’imaginaire. Mais finalement ces deux mondes finissent par se croiser. Une idée originale que Batoul S’himi n’a pas hésité à exploiter. La même exposition qui se poursuit jusqu’au 14 juillet avait fait le tour de plusieurs pays dont la France et la Belgique.



La peinture de Mohamed Melehi adaptée à la clim

Les œuvres de l’artiste-peintre Mohamed Melehi ont servi d’échantillons pour présenter une nouvelle gamme de climatiseurs. Ce sont des clim design qui, en plus de leur fonction utilitaire font intervenir l’aspect esthétique. Pour expliquer l’utilisation de ces climatiseurs, une conférence de presse a eu lieu mercredi 28 juin à la galerie Venise Cadre de Casablanca. Cet espace d’exposition abrite actuellement l’exposition de Mohamed Melehi. Certaines de ses œuvres ont été reprises sur papier de divers dimensions pour figurer sur le cadre du climatiseur. Cet outil a par ailleurs plusieurs fonctions, il permet non seulement de refroidir le climat ambiant mais aussi de le stériliser. Des filtres anti-grippe aviaire font également partie des caractéristiques de ces climatiseurs design.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *