Potins

Saïda Baadi bientôt maman
Saïda Baadi, actrice connue pour son rôle dans le film «Yarit», va bientôt devenir maman. Elle l’est également pour ses participations dans des téléfilms ainsi que des pièces de théâtre. La dernière en titre  «Mrat al Bacha» (la femme du pacha) a été en tournée dans plusieurs villes du Royaume. La pièce s’est arrêtée quand la jeune maman a découvert sa grossesse de trois mois. L’épouse du metteur en scène Hamid Basket a déclaré à ALM qu’elle et son mari étaient aux anges et qu’ils sont très contents et impatients de devenir parents. Saïda Baadi a précisé que «le futur bébé est une fille». L’accouchement est pour bientôt et précisément pour le début de la semaine prochaine. Nous souhaitons tous à Saïda Baadi un prompt rétablissement.

El Aroubi, une graine de star
Dans le film «What a wonderful world», actuellement projeté au Mégarama, les vedettes ne sont pas uniquement Nezha Rahil et Faouzi Bensaïdi, il y a également un jeune inconnu. Il s’agit de Mehdi Al Aroubi, un lycéen à Casablanca. Ce dernier joue aux côtés de Mohamed Bastaoui dans ce dernier long métrage de Faouzi Bensaïdi. Il incarne le personnage d’un jeune qui rêve d’une vie meilleure et qui  veut à tout prix aller jusqu’au bout de son   Eldorado. C’est ainsi qu’il tente d’immigrer clandestinement. Une tentative avortée puisqu’il échouera sur le large et reviendra au bidonville et à la précarité. Mehdi El Aroubi est l’un des personnages principaux portraiturés par le réalisateur. C’est pour la première fois que cet étudiant de terminale joue dans un film. «Je suis très heureux d’avoir été choisi pour un tel rôle par un réalisateur du calibre de Faouzi Bensaïdi», a-t-il déclaré à ALM. Une fois le Bac en poche, Mehdi El Aroubi souhaite intégrer une école de cinéma. Une manière d’aller jusqu’au bout de sa passion.

Hicham Abkari, nouveau directeur du théâtre Mohammed VI de Casablanca
Du nouveauté dans le dossier du théâtre MohammedVI à Casablanca. Abdeladim Chennaoui n’est plus chargé de la direction de cet espace. Il a été remplacé par Hicham Abkari,  responsable de l’animation culturelle de la métropole. Cet homme, passionné de culture urbaine, est également le directeur artistique du Festival international de Casablanca qui prépare sa troisième édition. Il a été nommé, la semaine dernière, directeur de ce théâtre qui est resté inachevé pendant plusieurs années. Hicham Abkari va maintenant pouvoir réfléchir à une programmation culturelle et artistique pour animer cet espace situé au quartier Roches-Noires à Casablanca. Une programmation qui pourra faire vivre cet établissement. Les jeunes du quartier pourront enfin canaliser leurs émotions et s’intéresser à des activités plus éducatives. 

Les ateliers de Bouchra Ahrich
L’actrice Bouchra Ahrich connue pour ses rôles de femme de ménage dans les sitcoms tels que «Lalla Fatima» ou Labas walou bas» dirige des ateliers de théâtre à l’Université Mohammed V. Ces ateliers sont entrepris dans le cadre de «la sensibilisation des étudiants au rôle éducatif du théâtre». L’actrice aspire également à leur montrer toute «la richesse qu’il contient». Bouchra Ahrih travaille entre-temps sur le tournage d’un film franco-américian. «What Lola wants», une superproduction de Pathé films réalisée par Nabil Ayouch. Le tournage se déroule sur deux continents : l’Amérique et l’Afrique, puisque le film est tourné aux Etats-Unis et en Egypte. Bouchra Ahrich, qui côtoie sur le plateau des personnes très professionnelles, a déclaré à ALM qu’ «elle joue et observe en  même temps».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *