POTINS

La famille de Maâti Belkassem poursuit Rotana

La famille du chanteur Maâti Belkassem poursuit en justice Rotana et le chanteur Saoûd Ben Sultan pour avoir reproduit «Alach ya ghzali» sans avoir pris l’accord des ayants droit. Amina Mountassir, veuve du chanteur, ainsi que leurs 8 enfants exigent de Rotana une indemnité matérielle comme ils demandent de retirer la chanson de l’album de Saoûd Ben Sultan. La famille a précisé qu’aucune personne n’a été autorisée à reprendre les chansons de feu Belkassem à l’exception de Latifa Raafat qui a eu l’accord du défunt. «Alach ya ghzali» est considérée parmi les inoubliables du chanteur Maâti Belkassem, et que son fils a récemment repris sous un nouvel arrangement tout en gardant son timbre traditionnel.


Naoufel Berraoui dans le rôle de policier

Naoufel Berraoui joue le rôle d’un policier à «Bourj Al Adraa». Ce téléfilm produit par 2M met en exergue le rôle du policier dans la société. Et ce en se focalisant sur la dimension humaine de ce personnage et non pas sur le côté action souvent développé par les autres réalisateurs. En même temps, ce lauréat de l’ISADAC participera pour la première fois à un long-métrage sous la direction de Youssouf Fadel.


Janat fait son cirque !

Janat Mahid, la chanteuse marocaine résidente en Egypte, a célébré le jour de l’orphelin au cirque. Cette initiative prise par la société «Good news music» dont Janat fait partie, s’inscrit dans le cadre du mois de l’orphelin régulièrement célébré en Egypte. Les responsables de la société ont choisi d’inviter 30 enfants pour passer une matinée au cirque euro-égyptien. Parmi les stars conviées à cet événement, les chanteurs Issaf et Hatim Fahmi. En fin de spectacle, Janat, Issaf et Hatim ont distribué des cadeaux aux enfants invités et ont chanté leurs plus belles chansons.


Ilham Ouaziz au pays des Pharaons

Les préparations de la saison ramadanésque se font d’arrache-pied. Ilham Ouaziz, qui a joué le rôle de la banquière dans la sit-com «Mbark ou Masoûd», a choisi pour destination, en Ramadan 2009, un feuilleton arabe dont elle refuse de dévoiler les détails. À signaler qu’Ilham avait participé à plusieurs reprises à des productions arabes notamment des séries khalijies. Selon elle, cette participation est très enrichissante dans la mesure où elle favorise la notoriété de l’artiste au-delà des frontières marocaines.


Aziz Hattab redécouvre l’enfance

Le célèbre acteur de «classe 8» vient d’achever le tournage de «Majid» de Nassim El Abassi. Le long-métrage relate l’errance d’un enfant perdu au cœur de Casablanca. En parallèle, le jeune acteur a participé au téléfilm «Allajna» (le comité) de Youssef Fadel, aux côtés de Mohamed Bastaoui et Ben Issa El Jirari. Pour Aziz Hattab, la variété des personnages et la consistance du texte sont des enjeux primordiaux pour garantir la célébrité de l’artiste.


Gad Elmaleh en milliardaire mégalo

Coco, c’était le plus beau démarrage de l’année 2009, avec plus de 1,8 million de spectateurs lors de sa première semaine d’exploitation. Mais ça s’est arrêté là. Pour sa deuxième semaine, le long-métrage de Gad Elmaleh s’est carrément effondré. Chutant de 66%, le long-métrage est tout de même resté en tête du box-office, mais n’a comptabilisé au total que 621.810 entrées. Coco aurait-il été victime d’un mauvais bouche-à-oreille après avoir été anéanti par les critiques, à commencer par celle de Voici. Campant à merveille le rôle d’un milliardaire mégalo, Gad Elmaleh est-il vraiment dans un rôle de composition? Car s’il était difficile de confondre l’image de Chouchou avec celle de son interprète, pour Coco, les différences sont loin d’être aussi tranchées. Alors dans une interview accordée à VSD, l’humoriste a mis les points sur les «i». Les deux hommes partagent ainsi «le sens de la famille, la volonté de réussir, le travail et le souhait de vouloir tout maîtriser. J’ai moins besoin que l’on me voie, sauf dans mon travail». Alors là, qu’il se rassure, Gad Elmaleh n’est pas passé inaperçu, surtout les quelques jours précédant la sortie de Coco en salles. Coco a besoin de lumière sur sa réussite.


Brad Pitt et Natalie Portman… se déclarent leur flamme !

En voilà deux qui vont irradier très prochainement les écrans du monde entier. Il est vrai que réunir le beau Brad Pitt, 45 ans, et la ravissante Natalie Portman, 27 ans, dans une comédie romantique, est l’une des meilleures idées de romance depuis longtemps. C’est le magazine Variety qui vient de confirmer l’information. La star de Benjamin Button et celle de Léon vont en effet produire et interpréter une histoire d’amour adaptée d’un livre intitulé Important Artefacts and Personnal Property. Il s’agira en fait de suivre une grosse vente aux enchères des objets ayant appartenu à un couple, et nous revivrons leur histoire à travers chacun des objets vendus qui leur rappellera un moment de leur vie amoureuse.
Mais en attendant de voir les deux comédiens s’aimer sur le grand écran, nous retrouverons, le prochain film de Quentin Tarantino. Ce film a de fortes chances d’être découvert lors du Festival de Canne.


Anna Faris veut un mariage bien arrosé

Anna Faris veut des tas de cocktails margarita pour son futur mariage avec l’acteur Chris Pratt. Anna Faris, que l’on a vu dernièrement dans House Bunny, s’est fiancée au mois de janvier dernier avec le charmant acteur Chris Pratt. «On pense se marier avant la fin de l’année, mais on n’a pas encore tout décidé. Mais je ne veux pas de quelque chose de trop grand ou de prétentieux. J’ai une bonne amie à moi qui se marie le mois prochain, et elle a 13 demoiselles d’honneur. Ce n’est pas du tout mon genre. Mais quoi qu’il en soit, il y aura beaucoup d’alcool à mon mariage», a confié Anna Faris. La belle blonde de 32 ans a déjà été mariée pendant 4 ans à l’acteur Ben Indra et est officiellement divorcée depuis février dernier. Mais concernant sa relation avec Chris Pratt, elle souhaite agir le plus simplement possible. «On prend notre temps. On vient d’emménager ensemble et on s’accommode, comme par exemple lui faire comprendre qu’il doit faire la vaisselle. Enfin, ce genre de choses», explique Anna Faris qui n’a pas été surprise le moins du monde quand Chris Pratt lui a demandé sa main après un an de relation.


Laila Kilani, en bord de falaise

La réalisatrice tangeroise, Laila Kilani ,prépare un nouveau long-métrage intitulé «Ala Al Haffa». Laila a choisi sa ville natale pour tourner toutes les séquences du film. Selon elle, Tanger constitue un défi perpétuel. À noter que la jeune réalisatrice a remporté récemment le premier prix du film documentaire au Fespaco avec son film «Amakinouna Al mamnouaa» (nos endroits interdits). Le documentaire, dont la préparation a duré 5 ans, retrace le vécu de 4 familles marocaines qui témoignent des années de plomb. Aussi, en addition à «Amakinouna Al mamnouaa», Laila Kilani compte à son actif «Al hijra Sirya» (immigration clandestine), «Oum walid» et «Moultaka» (carrefour).


Fawakhirji, l’élue des cœurs

Les résultats annoncés du sondage «Arabian Business» dévoilent que la syrienne Soulaf Fawakherji figure parmi les 100 personnalités arabes de l’année 2008. La jeune actrice a réussi à laisser son empreinte dans la télévision et le cinéma. Sa douceur, sa vocation et sa culture ont fait d’elle l’actrice la plus aimée dans le monde arabe. Elle a franchi le cinéma par sa participation dans le film «Halim» comme elle a marqué les téléspectateurs par sa talentueuse réincarnation de la diva Ismahane dans le feuilleton portant son nom.


Bigg refait parler de lui

Après 3 ans de scènes, de travail en studio, de collaboration sur plusieurs projets nationaux et internationaux, Don Bigg, le rappeur marocain que l’on ne présente plus, annonce la sortie de son nouveau single intitulé «Itoub». Enregistré et mixé à Los Angeles, «Itoub» est l’un des titres phares extrait de son nouvel album «Byad ou K7al». Pour Don Bigg, «ce single est une forme de remerciements pure et dure à tous mes fans et à tous ceux ayant contribué à mon succès». «Itoub» marque une rupture dans la carrière artistique de Don Bigg. De même pour son deuxième album en cours de préparation. Très attendu, «Byad ou K7al» sera enregistré aux Etats-Unis. Des stars internationales et nationales ont répondu à l’invitation de Don Bigg. Ainsi, cet album connaîtra la participation de la Fouine (rappeur français) et Fredwreck ( producteur de Snoop dogg , Ice cube, Kurrupt , Xzibit …). La sortie de «Byad ou k7al » dans les bacs est prévue pour Noël 2009.


Brad Pitt et Angelina Jolie, enfin le mariage ?

Brad Pitt aurait fait du (joli) chantage à Angelina Jolie. Selon OK Magazine, l’acteur menacerait de ne plus lui faire d’enfants si elle ne répondait pas favorablement à sa demande en mariage. Brad Pitt serait prêt à faire de nouveau le grand saut et c’est OK Magazine qui l’annonce. Rien de vraiment officiel donc, mais l’information est tout de même plus que probable. L’acteur et Angelina Jolie ont tous deux eu de mauvaises expériences du mariage: un divorce avec Jennifer Aniston pour lui, deux divorces dont un avec Billy Bob Thorton pour elle. Malgré cela, Brad Pitt aurait «besoin de savoir qu’Angelina Jolie est vraiment engagée avec lui, et devenir madame Pitt serait un bon moyen de le montrer». Et ce, même s’ils élèvent tout de même 6 enfants (dont 3 biologiques) ensemble, ce qui est déjà un engagement en soi. Mais Brad Pitt veut plus et aurait sorti de but en blanc à sa belle : «Marions nous, ou c’est fini». Pas leur relation, non, il l’aime trop pour cela… Toujours selon OK Magazine, Brad Pitt parlait là de concevoir un nouvel enfant. En effet, il voudrait bien continuer de construire sa famille nombreuse à condition qu’Angelina Jolie s’engage pour de bon auprès de lui. 


Tom Cruise : un père généreux

Peu importe ce que fait Suri, elle doit pouvoir le faire mieux que les autres. C’est ainsi que Tom Cruise voit les choses. D’ailleurs, lui et Katie Holmes sont convaincus que leur fille est surdouée. Ils ont donc décidé de tout faire -même dépenser un million de dollars- afin de lui offrir un parcours des plus brillants. À bientôt 3 ans, le 18 avril, Suri a un emploi du temps des plus chargés. Ses parents aimeraient qu’elle apprenne le violon et le piano, mais Suri est déjà «overbookée» entre ses cours d’arts plastiques et de langues étrangères. Sans compter qu’elle prendrait déjà des leçons particulières de français et d’espagnol toutes les semaines…  Suri est aussi une graine de danseuse, et a apparemment montré un réel intérêt pour cette discipline.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *