Potins : Ammouri M’barek en duo avec Malek

Pour ce disque, Malek propose un autre titre-phare avec Saïd Mosker. «J’ai choisi de chanter en duo avec ces deux artistes parce que je les connaissais depuis plusieurs années et que j’apprécie leur style musical », a-t-il déclaré à ALM. La sortie de l’album en question composé de 11 titres est prévue en décembre prochain. Ammouri M’Barek va par ailleurs préparer avec Malek un best of de ses meilleures chansons. En 1973, Ammouri a créé le groupe Ousman et après cinq années de carrière jalonnées de succès,  le groupe Ousman disparaît. Ammouri M’Barek poursuivra alors sa carrière en solo et enregistre rapidement son premier album. Tout au long de son itinéraire musical, Ammouri M’Barek ne cesse d’innover et d’explorer des rythmes traditionnels et modernes. Variation sur les thèmes de l’identité amazighe, l’amour, l’errance et l’exil, ses chansons portent la signature d’illustres poètes contemporains amazighs : Azayko, Moustaoui, Akhiyyat. Son dernier album « Afulki » a vu le jour en juin dernier.

Les projets de Mohamed Marhraoui
L’artiste aux multiples casquettes, Mohamed Marhraoui, a travaillé en tant qu’assistant-réalisateur dans le court-métrage « La fin du mois » de Mohamed Mouftakir. Le tournage sera achevé le mardi 5 septembre à Casablanca. Dans ce film de 20 minutes Mouftakir évoque, entres autres, le fantasme d’une femme. Parmi les acteurs, on retrouve Fatema Zahra Benacer et Ahmed Jaïdi. Par ailleurs, l’acteur et agent de casting Mohamed Marhraoui va assister Aziz Salmy dans la réalisation de son long- métrage « Amours voilées ». « Le tournage était prévu au mois d’octobre, mais il a été retardé», a-t-il déclaré. Entre-temps, Mohamed Marhraoui prépare des projets personnels. Il s’agit du festival du documentaire prévu pour le mois de mai 2007. «Ce sera le premier festival du genre à Casablanca», nous promet cet artiste.

Mazagan & Hoba Hoba Spirit en concert
Les deux groupes de fusion Hoba Hoba Spirit et Mazagan animeront un concert en commun le 14 septembre au complexe Zef Zaf de Casablanca. Ces deux groupes, veulent faire de cette date, à l’instar du 2 décembre 2005, un événement majeur pour démarrer la saison culturelle 2006/2007. Le ticket d’entrée est au prix de 50DH. Mazagan, est groupe de fusion d’origine jdidie. Sa musique, se veut avant tout fidèle à sa culture d’origine, un savant mélange du gnaoui, marsaoui, et raï, avec une touche de jazz et funk, l’illustration même de l’esprit fusion et musique du monde. Le groupe est attendu au Festival de Dakar " Hip hop Awards " le 9 novembre 2006. Quant à Hoba Hoba Spirit, groupe composé de cinq musiciens, il a progressivement inventé un “groove” local où les guitares électriques viennent percuter les rythmiques gnaoui et châabi de leur culture traditionnelle.
Aujourd’hui encensée par les connaisseurs, leur musique est à l’image du Maroc contemporain : un creuset où cohabitent, s’affrontent des influences africaines, arabes, berbères et occidentales. Les Hoba Hoba sont attendus en suisse le 16 septembre au Festival de Genève " La Bâtie ".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *