Potins : Boujemaoui : une obsession nommée «thé»

Potins : Boujemaoui : une obsession nommée «thé»

Le thé dans toutes ses formes possibles et inimaginables fait partie du champ de recherche de l’artiste. Un champ duquel Boujemaoui ne veut pas s’en passer. C’est en fait une obsession chez cet artiste originaire d’Ahfir dans l’Oriental. Contacté par ALM, Boujemaoui a déclaré qu’il se trouve aujourd’hui dans un champ de recherche qu’il nomme « pictothé ».
Ce cheminement dans l’œuvre de l’artiste sera révélé dans l’exposition « Infinités». Une exposition en partenariat avec l’ambassade d’Espagne et qui sera itinérante. La tournée de cette exposition débute en novembre prochain à partir de la capitale Madrid.


La caméra cachée de Bouchra Ahrich
La comédienne Bouchra Ahrich sera aux côtés de Mohamed Louz dans la caméra cachée produite par Aziz chihal. Cette caméra cachée sera diffusée sur la deuxième chaîne nationale pendant le mois de Ramadan prochain. Sous forme de capsules de six minutes, la caméra cachée est une sorte de parodies de la société. Parmi les autres programmes du mois du Ramadan et dans lesquel jouent Bouchra Ahrich, figurent le feuilleton « Al Makroum », une comédie de Daoud Oulad Syad. Si Bouchra incarne plusieurs rôles dans des productions de 2M, la RTM n’est cependant pas en reste. En effet, Bouchra Ahrich joue en effet le premier rôle dans le feuilleton « Mariem star », toujours au programme pour Ramadan. Aussi, la comédienne a joué également dans la pièce de théâtre « Al Lasqua » produite par la RTM et qui sera présentée au théâtre national Mohammed V de Rabat. La date est fixée encore une fois pour le mois du Ramadan.


Fin du périple de Fatema Kheir et de Saâd Tsouli
Les deux acteurs Fatema Kheir et Saâd Tsouli  sont de retour au Maroc. Il y a à peine quelques mois ils se trouvaient en Syrie pour les besoins de tournage d’un feuilleton réalisé par Najdat Ismaël Anzour, l’auteur du célèbre «Kawassir ». Ce feuilleton est intitulé «Hour El Aïn » et met en scène des familles arabes qui vivent dans le complexe résidentiel de la capitale saoudienne Riyad. Cette œuvre télévisée tourne autour du thème des attentats qui ont eu lieu en Arabie Saoudite.  Chaque appartement de la résidence en question, qui sera touchée par un attentat, regroupe une famille représentant une société du monde arabe. On l’aura compris, Saâd Tsouli et Fatema Kheir symbolisent la famille marocaine. Ainsi, le réalisateur syrien s’éloigne du créneau de séries et feuilletons historiques pour tenter une expérience dans le drame social. Ce feuilleton sera diffusé en exclusivité sur MBC et 2M pendant le mois du Ramadan prochain.


Zoubir Benbouchta dans la prod
L’auteur dramatique Zoubir Benbouchta vient de créer sa boîte de production et d’édition intitulée : « Bab Bhar cinémasrah ». On l’aura compris,cette agence se spécialise dans la production d’œuvres cinématographiques et théâtrales. La première œuvre qui sera produite par cette agence sera la pièce de théâtre « L’enfer rouge » mise en scène par Zoubir. Contacté par ALM, ce dernier a déclaré que le dossier a été déposé à la Commission du fonds d’aide au soutien théâtral du ministère de la Culture.  À présent, l’auteur attend la réponse de la commission pour  subventionner une partie de cette œuvre. Parmi les autres projets de Zoubir figurent l’achat de pièces de théâtre et l’organisation de présentations à son compte. Le dernier projet de ce type est bel est bien celui de « Hamlet again » de Abdelhak Zerouali. La présentation de cette œuvre a eu lieu le 12 juillet dernier aux Jardins de la Mandoubia à Tanger.Aujourd’hui, Zoubir projette d’éditer un livre d’art de recettes de cuisine de Tanger ». Ce projet sera réalisé en commun avec le costumier Larbi Yacoubi. Ce dernier concoctera les recettes  de cuisine. Le photographe du projet est l’artiste marocaine Itto Berrada.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *