Potins : Ferdaous et Walid Tawfiq en tournée

Potins : Ferdaous et Walid Tawfiq en tournée


À
Tanger, Rabat, Marrakech et Casablanca, ce nouveau duo promet de belles surprises. Ces quatre spectacles prévus pour les 14, 17, 20 et 22 octobre seront en fait une occasion d’apporter une aide financière aux associations locales. « Tout l’argent que nous allons récolter de l’organisation de ces quatre spectacles sera complètement versé au profit des habitants nécessiteux de ces villes.
Cette action caritative s’inscrit en fait dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain », précise Lotfi Chraïbi, le manager de Ferdaous. Par ailleurs, cette jeune chanteuse, qui vient d’avoir son premier vidéo-clip, continue de poursuivre ses études. Étudiante dans une école de gestion et de communication à Casablanca, Ferdaous arrive à concilier entre sa carrière artistique et ses  études supérieures.


Miftah El Kheir dans le show
Le comédien Abdessamad Miftah El Kheir fait dans le sensationnel. Après avoir hésité longuement sur le titre de son one man show, il est aujourd’hui décidé. Sa nouvelle création théâtrale sera intitulée : «Toilettes». Cette pièce sera présentée après le mois de Ramadan. Les représentations se dérouleront essentiellement sur l’axe Casablanca, Rabat. Ce one man show est mis en scène par Mustapha Bahja. Après avoir ficelé son one man show, Abdessamad Miftah El Kheir a accepté la proposition de Nourredine Dougna.  Ce dernier lui a demandé de jouer dans son téléfilm «Drôle de copain». Ce téléfilm raconte est une histoire d’amour sur fond de complot. Drôle de copains met en scène un garçon qui va vouloir jouer la comédie avec une fille et il va lui faire croire qu’il est amoureux d’elle. C’était cela le but du complot, cependant, la fin au lieu d’être tragique, elle finit par la naissance d’un véritable amour. Happy end.


La fracture de Abdeslam Kelai
Le réalisateur Abdeslam Kelai devait commencer le tournage de son court-métrage « Un formidable voyage » au début du mois d’octobre, cependant il vient de récolter une fracture au pied. « C’était lors du festival du court métrage de Tanger, j’étais sorti pour une petite virée dans la ville et j’ai glissé en pleine rue », explique le cinéaste résident à Larache. Il lui reste trois semaines pour récupérer. Il pourra donc par la suite débuter son tournage dans la région de Larache. Un formidable voyage qui raconte l’histoire d’un type très pauvre issu d’une famille démunie. Le film raconte son accès au monde de la joie.
Il est à rappeler que le téléfilm de Abdeslam Kelai «Majda» sera diffusé sur la deuxième chaîne nationale. Un Téléfilm où Mona Fettou joue le rôle principal.


Baâdi dans la peau d’une sorcière
La production télévisuelle de Saïda Baâdi est riche. Pendant le mois de Ramadan, cette actrice sera à l’affiche dans trois téléfilms. Le premier n’est autre que Amoud, un feuilleton de 16 épisodes de Fatéma Boubekdi. Cette œuvre est produite par la TV. Fatéma Boubekdi semble s’être inspirée des feuilletons historiques du réalisateur syrien Najdat Ismaël Anzour. Saïda Baâdi joue le rôle d’une sorcière dans ce feuilleton. Elle incarne le rôle aux côtés de Mohamed Hassan Joundi. Dans «Amoud», Hassan Joundi représente le bien. Il est donc en conflit permanent avec la sorcière dont le seul but est de répandre le mal. Pour ce qui est de la deuxième chaîne nationale, Saïda Baâdi sera à l’affiche également du téléfilm «Khial Dib», qui peut être traduit par «L’ombre du renard». Ce feuilleton réalisé par Aad Bensouda met en scène entre autre l’acteur Driss Roukh. Côté théâtre, Saïda Baâdi ainsi que les autres membres de la troupe de Hamid Basket feront d’autres représentation de la pièce Marat El Bacha. «La tournée débutera le 10ème jour du Ramadan et touchera plusieurs villes dont Errachidia , Fès et Rabat».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *