Potins : Hanane Fadili dans une téléréalité

Potins : Hanane Fadili dans une téléréalité

Hanane Fadili dans une téléréalité
L’humoriste Hanane Fadili vient d’avoir une proposition de la part de la chaîne libanaise LBC. On lui a demandé de figurer dans une émission de téléréalité qui ressemble à « La ferme célébrités» diffusée sur TF1. C’est le même concept de cette chaîne française. Hanane Fadili est aux anges. Elle est très contente de pouvoir participer dans une telle émission. « C’est intéressant dans la mesure où on va révéler un autre visage de la femme marocaine, celui de l’ouverture et de la modernité » nous a t-elle déclaré.
Cette humoriste a conclu le contrat et le départ pour le Liban est prévu pour le 7 juillet. L’émission commence le 13 juillet. Les « prime » seront diffusés en direct sur LBC et les 24/24 seront diffusés sur la chaîne Nagham. Hanane Fadii espère que les Marocains vont la soutenir du plus profond de leur coeur et qu’ils vont voter pour qu’elle ne soit pas virée.

Driss Roukh séduit les réalisateurs étrangers
Driss Roukh sera envié des autres acteurs marocains. Et pour cause, il a joué dans le film « Babel » de Gonzalés inaritu. C’est bel et bien le film qui a été tourné dernièrement à ouarzazatte et dans lequel on retrouve Brad Pitt et Kate Blanchett. Driss Roukh n’a pas fait de la simple figuration dans ce film, loin de là. « J’avais un véritable rôle de composition dans Babel ». En fait, cet acteur a campé le rôle du comissaire mexicain nommé Alarid. C’est un commissaire qui est chargé d’enquêter sur le terrorisme au Maroc. C’est un rôle aussi délicat que le sujet qu’il traite. Driss Roukh est très satisfait de son expérience, elle a été pour lui très enrichissante. Cet acteur a aussi séduit le réalisateur. « Gonzalés a aimé mon travail et m’a de ce fait ajouté des scènes et prolongé mon rôle. La séquence où Driss Roukh était présent a nécessité 10 jours de tournage. C’était très positif pour Driss Roukh, sa présence dans ce film fait sa fierté.

Les projets de Saâdia Ladib
La comédienne Saâdia Ladib a joué dans le téléfilm « Le manteau de mon père » du réalisateur Aziz Salmy. A présent elle est occupée dans la tournée théâtrale de « Bnat Lalla Mnana » mise en scène par Samia Akariou. La dernière représentation de cette saison est prévue pour le 22 juillet à Meknès. Pour rappel, cette pièce est une adaptation de « La maison de Bernarda Alba » de Federico Garcia Lorca. Une œuvre qui raconte l’histoire de 4 fille qui ont été enfermées par leur mère après la mort de leur père. Elle a voulu les préserver des tentations masculines. Mais cette stratégie de la mère ne va pas aboutir à ses fins. Cela ne va que produire l’effet contraire.
Les représentations comme nous a expliqué Saadia Ladib vont être arrêtées en été. « On va reprendre après la naissance du bébé  de Nora Skalli» déclare Saâdia. A part Bnat Lalla Mnana, Saâdia est en pleine lecture du scénario. Elle se penche sur toutes les propositions qui lui ont été offertes dont un film de Mohamed Chouika, et un autre de Abdelhadi Houdaifa. Mais Saâdia n’a pas encore décidé pour quel film elle va opter. Parmi les autres projets de la comédienne, figurent l’animation  d’une émission éducative et culturelle sur la quatrième chaîne nationale. Saâdia a donné son accord de principe, pour présenter cette émission, mais elle n’en dira pas plus.

Abdelouahab Doukkali au pays de Cervantés
Le compositeur et célèbre chanteur marocain Abdelouahab Doukkali passe des vacances en Espagne. Contacté par ALM, ce compositeur a déclaré qu’il possède plusieurs projets d’albums mais en ce moment il se repose tranquillement en Espagne et profite pour se ressourcer.
À son retour, il promet beaucoup de surprises pour ses multiples fans et les inconditionnels de la chanson marocaine dans toute sa profondeur. Durant quarante ans de carrière, Abdelaouahab Doukkali a pu se doter d’une renommée sans pareil qu’il doit à sa longue persévérance.
Abdelouahab Doukkali a eu une présence remarquée lors du festival Mawazine rythmes du monde. Il s’est produit à plusieurs reprises sur scène et à chaque fois c’était l’euphorie dans les rangs de ses fidèles amateurs. Il a joué tout le registre classique ainsi que les toutes récentes chansons qui portent sa signature originale. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *