Potins : Juanita de Tanger en Espagne

Potins : Juanita de Tanger en Espagne

Les acteurs de ce film ne sont autres que Faouzi Bensaïdi, Nabila Baraka, ainsi que Salima Benmoumen. Le rôle principal est campé par l’actrice espagnole Maruena Fuentes. Celle-ci incarne une Espagnole qui s’est installée à Tanger depuis sa tendre enfance et qui est tombée amoureuse de cette ville. Elle ne voudra plus la quitter et espère mourir dans cette ville qu’elle a tant chérie. La réalisatrice talentueuse, qui a à son actif d’autres longs métrages comme "Ruses de femmes" et "Les puissants de Casablanca", compte projeter prochainement son film au Maroc, à l’occasion de  l’ouverture de la médiathèque de Tanger.


Benjelloun entame son Bar
Le réalisateur marocain Hassan Benjelloun a reçu une subvention du Centre cinématographique marocain pour son film "Le bar" au titre de l’année 2005-2006.
Le réalisateur de "Jugement d’une femme" a déjà entamé le tournage de ce long métrage dont l’histoire se déroule dans les années soixante, au lendemain de l’indépendance du Maroc.
Le tournage aura lieu dans différentes villes comme Casablanca, Mohammédia et Bejaâd.
Il est à rappeler que Hassan Benjelloun a à son actif plusieurs films dont «Yarit», «Les amis d’hier», «Jugement d’une femme», «Les lèvres du silence», «Le pote» et «La chambre noire».
Ce dernier film a été primé lors de la 19ème édition du Festival panafricain (FESPACO). Il a reçu l’Etalon d’argent.


Photographie : Yto Barrada membre du jury
La photographe Yto Berrada, la fille du journaliste Hamid Barrada est en France. Elle participe aux trente sixième rencontres de la Photographie à Arles au sud de la France qui se déroulent jusqu’au 17 septembre. Cette fois-ci, ce n’est pas en tant que photographe qu’elle y participe, mais en tant que membre du Jury. Au total, soixante sept expositions sont organisées dans la ville lors de cette édition 2006. La remise des prix des rencontres d’Arles aura lieu le 8 juillet. Yto Berrada est née à Paris en 1971 et a passé une partie de son enfance à Tanger.
Après avoir suivi des études d’histoire et de sciences politiques à la Sorbonne, elle fréquente le centre international de la photographie à New York. Son projet sur le détroit de Gibraltar s’est étalé sur plusieurs années (1999-2003). Mêlant photographie, vidéo, textes et objets, elle s’attache à mettre en exergue les différents aspects physiques, symbolique, et historique du Maroc. Aujourd’hui, elle vit et travaille entre Paris et Tanger. Yto Barrada est derrière le fameux projet de la cinémathèque de Tanger. Contactée par ALM, la directrice de cette institution cinématographique déclare que l’ouverture de la cinémathèque aura lieu une fois que le budget de fonctionnement sera complété.


Keira Knightley n’est pas anorexique !
Keira Knightley qui sera dès le mois prochain à l’affiche du deuxième volet de la saga «Pirates des caraïbes» a balayé d’un revers de main les rumeurs selon lesquelles, elle serait anorexique. «Je sais très bien ce qu’est l’anorexie. Ma grand-mère et mon arrière-grand-mère en ont souffert. Ce fut le cas également pour quelques amies d’école. C’est une maladie dangereuse qu’il ne faut pas prendre à la légère», a déclaré l’actrice britannique.
Elle ajoute : «Je n’affirme pas qu’il n’y a pas de personnes anorexiques dans le show-business, ce que je veux dire, c’est que  je ne fais pas partie de ces personnes».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *