Potins : Le sous-titrage de Aziz Akhmiss

Potins : Le sous-titrage de Aziz Akhmiss

Le comédien Aziz Akhmiss a été contacté par le réalisateur Jamal Belmejdoub pour effectuer le sous-titrage de son téléfilm «Classe 8». Ce téléfilm produit par 2M a été diffusé au mois de ramadan dernier. Contacté par ALM, le comédien a révélé qu’en plus de l’interprétation, il s’initiait à divers domaines. Le sous-titrage fait partie des métiers de Aziz Akhmiss. Ceci, en attendant, qu’il y ait des propositions de films de la part des réalisateurs marocains. En plus du cinéma, le comédien, fait aussi du théâtre en France. Aziz Akhmiss est en effet installé entre les deux rives. Il y a quelques années déjà, ce comédien a décidé d’aller tenter sa chance ailleurs. Depuis, il a participé à plusieurs pièces de théâtre qui appartiennent à des troupes françaises. Mais le réalisateur n’en dira pas plus, il est du genre à ne pas trop vouloir s’exprimer sur des éléments de sa vie où rien n’est clair. Il préfère attendre que ses projets se confirment pour en parler. Par  ailleurs, il affirme tout de même, qu’il devait     passer un cas    ting mardi     soir pour un sitcom produit par 2M.  


Adil Fadili dans la publicité
Le réalisateur Adil Fadili vient de terminer la première partie de sa série policière «La Brigade». Il attend à présent le passage de la RTM à la SNRT pour pouvoir poursuivre le tournage de la deuxième partie de sa série. Une série, qui, on se rappelle regroupe les acteurs Fatema Kheir, Saâd Tsouli, ainsi que Aziz Fadili. Adil Fadili possède plusieurs projets de téléfilms toujours avec la première chaîne nationale, mais rien n’est encore décidé.  Entre-temps, et en attendant que la procédure aille plus vite, Adil Fadili vit de la publicité. Il vient de réaliser le tout nouveau spot télévisé de Barid El Maghrib. C’est une façon pour le réalisateur de s’occuper en attendant que ses projets se concrétisent. En parallèle à la publicité, Adil El Fadili s’apprête à travailler avec sa sœur Hanane dans son prochain one man show : « La moda wana ». Il s’occupe de la mise en scène de ce spectacle dont la tournée devrait normalement commencer dans les mois à venir.


Les scénarios de Chennaoui
Le comédien et animateur Abdeladim Chennaoui vient d’écrire deux scénarios de téléfilms. Il s’agit de «L’arbre» et de « Youm Ka daka Al Ayam ». Il compte déposer ses scénarios à la production de 2M, pour qu’ils puissent lui financer son projet. Si le comité de lecture accepte de produire l’un de ces téléfilms, il débutera le tournage. Abdeladim Chennaoui n’a pas encore ficelé son casting, il ne sait donc pas quels sont les acteurs qui joueront dans ses téléfilms. Il attend la réponse de la deuxième chaîne pour décider et pour que ses efforts ne soient guère peine perdue. «J’attends la réponse du comité de lecture et après on verra » a-t-il déclaré. Pour rappel, le cinéaste avait joué dans le téléfilm « Poursuite » de Leila Marrakchi. Le tournage a été achevé, il y a de cela trois mois, mais Abdeladim Chennaoui n’en dira pas plus sur son personnage. « C’est une surprise, je préfère laisser les spectateurs me découvrir ».


Ali Essafi dans l’écriture cinématographique
Le réalisateur de documentaires, Ali Essafi animera un atelier de scénario aux côtés de Hakim Belabés et de Khalil Benkirane. Ceci se passera en marge du 5ème Festival international du film de Marrakech qui aura lieu du 11 au 19 novembre 2005. Ces ateliers d’écritures sont organisés en partenariat avec le Festival international du film de Tribeka à New York. La Participation à ces ateliers (7 au 19 novembre) se fera par sélection. Les participants seront choisis selon leur talent cinématographique et leur désir de découvrir d’autres cultures. La date limite de dépôt des dossiers a été fixée au 19 août. Selon Ali Essafi, les participants seront surtout choisis parmi les étudiants dans les écoles et les universités du Royaume. Ils sont la principale cible. Ces ateliers sont gratuits et permettront aux candidats de s’initier aux techniques de l’écriture cinématographique. Ali Essafi lui s’initiera aux techniques d’apprentissage de ces techniques aux étudiants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *