Pour analyser et évaluer les politiques culturelles en région : Lancement de la sixième tournée des «Mercredis de Racines»

Pour analyser et évaluer les politiques culturelles en région : Lancement de la sixième tournée des «Mercredis de Racines»

L’association Racines pour le développement culturel au Maroc et Afrique lance son cycle annuel de débats les «Mercredis de Racines». La 6ème saison de ce rendez-vous aura lieu du 24 février au 30 juin 2018, dans 12 régions du Royaume.

Ce cycle s’inscrit en effet dans le cadre de la préparation des «états généraux de la culture» au Maroc, prévue en novembre 2018. Pour les organisateurs, cette tournée sera une occasion pour Racines et ses partenaires d’élaborer un plaidoyer pour les politiques culturelles en région, de présenter la nouvelle version de la cartographie en ligne Artmap.ma, ainsi que de restituer les premiers résultats de l’enquête en cours sur les pratiques culturelles des Marocains.

Chacune des rencontres de cette édition sera également l’occasion de présenter, par un(e) intervenant(e) de chaque région, l’état des lieux de la culture au niveau régional ou local. Il faut dire que les états régionaux de la culture s’inscrivent dans le processus de régionalisation et visent à réaliser le diagnostic du secteur culturel et l’inventaire cartographié des structures artistiques ainsi que l’état des lieux des politiques culturelles en région. Ceci afin de proposer des recommandations pratiques et efficaces pour la mise en place d’une politique culturelle adaptée à chaque région, conforme aux objectifs de la régionalisation avancée et aux prérogatives des conseils régionaux. Ces dernières seront par ailleurs consultées par le gouvernement en matière de stratégies nationales et régionales de développement, y compris culturel.

«Le conseil régional devra élaborer, adopter et mettre en œuvre le plan de développement de sa région, promouvoir la coopération internationale pour le développement et assurer le rayonnement culturel de la région. L’Etat s’engage à un transfert de ressources financières plus conséquentes», indique-t-on. Dans ce sens, la première session aura lieu le samedi 24 février 2018 à Beni Mellal. Dans chaque région, une journée sera organisée un samedi en partenariat avec une organisation de la société civile locale et réunira les représentants du champ culturel et artistique, ainsi que les institutionnels et les élus, qui échangeront ensemble sur le diagnostic du secteur et sortiront avec des recommandations. La journée sera clôturée avec la projection du documentaire «Ma belle école», produit par Racines, dans le cadre de son projet «SpeakArt».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *