Pour des médias arabes libres, ouverts et responsables

Pour des médias arabes libres, ouverts et responsables

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Khalid Naciri, a souligné, dimanche au Caire, l’impératif de redoubler d’efforts pour la mise en place de médias arabes libres, ouverts, développés et responsables. «Nous sommes appelés à relever un défi interne qui consiste à répondre aux aspirations du citoyen arabe à un média arabe national moderne, développé, ouvert, libre et responsable permettant un accès équitable à l’information», a souligné M. Naciri qui présidait la réunion extraordinaire du Conseil des ministres arabes de l’Information et de la Communication. Le ministre a ajouté que ce genre de médias doit refléter la pluralité culturelle, politique et sociale, ainsi que le dynamisme de la société dans le cadre du respect de normes juridiques et déontologiques précises, des législations nationales et des engagements internationaux des pays. Il a, dans ce sens, appelé à la conjugaison des efforts pour permettre une «mise à niveau de nos médias» et relever le défi extérieur de la compétitivité internationale en la matière. Abondant dans le même sens, le ministre a mis en avant les changements accélérés des médias électroniques et les développements technologiques dans le domaine de la communication qui ont permis un flux important des informations, dont un certain nombre concernent les sociétés arabes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *