Pour encourager la création littéraire : Un centre dédié aux jeunes voit le jour

Pour encourager la création littéraire : Un centre dédié aux jeunes voit le jour

Il y a environ un an, il a remporté le Prix 2M en poésie et dès lors il affichait la volonté de dédier un centre aux jeunes poètes. Eh bien il l’a fait ! il s’agit de Yassine Guedira qui a réussi à donner jour au Centre marocain des jeunes poètes et écrivains (CMJPE). Une création qu’il a célébrée dernièrement à Rabat le temps d’une cérémonie marquée par la lecture de poèmes et de proses.
En créant ce centre, les initiateurs cherchent à encourager les jeunes à la création littéraire et à donner l’exemple. «Il faut qu’on s’active tous pour que le monde entier sache que nous avons aussi des gens capables de créer et de donner des idées», précise M. Guedira à ALM lors de cette cérémonie de création. A cet effet, le président du centre envisage de rendre l’édition et les publications plus accessibles aux jeunes créateurs et écrivains. Comment ? «En tissant des partenariats avec des maisons d’édition au Maroc et à l’étranger pour éditer les livres méritants suite à une sélection », projette-t-il. C’est donc une invitation aux jeunes créateurs pour sortir leurs écrits de leurs tiroirs car aux yeux de M. Guedira d’aucuns écrivent de belles choses, mais hésitent à les dévoiler. Et à vrai dire, ces jeunes seront certes bien appuyés grâce à ce centre surtout que certaines maisons d’édition imposent des critères rigoureux à ces jeunes pour éditer leurs œuvres.  De surcroît, le président ne veut pas s’arrêter à ce niveau-là, il veut faire d’une pierre deux coups. «Notre but est de rendre le livre plus proche des citoyens parce que c’est à travers la lecture qu’ils pourront apprendre leurs droits et leurs obligations», révèle-t-il. Pour ce faire, le CMJPE compte organiser des séances de lecture au sein des écoles primaires.
Par ailleurs, M. Guedira a associé à ses causes le parti de l’environnement et du développement durable. Un membre de cette composition politique à caractère écologique a déclaré à ALM lors de cette cérémonie : «Nous soutenons cette initiative que l’on trouve extraordinaire au moment où tout ce qui est littéraire est en train de se perdre dans notre pays ». Pour lui, la littérature fait partie de l’identité du Marocain. Dans ce sens, il adresse un message aux jeunes poètes en les invitant à insister sur les valeurs de notre pays pour ne pas les perdre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *