Pour la promotion de l’art

Aujourd’hui le Maroc : Pouvez-vous donner quelques éléments biographiques…
Abdellatif Zine : Moi j’ai dépassé l’âge de dire qui je suis, on a tout dit sur moi. J’expose depuis 40 ans dans le monde entier. J’ai créé une nouvelle approche plastique dans le monde, qui s’appelle l’art total. L’art total, c’est la musique, le chant et la finalité, c’est la peinture. Le spectateur ne subit pas, il participe, ne serait-ce que par son énergie. Forcément, quelque part, il dirige, il guide l’artiste. Il y a une complicité entre l’artiste et les spectateurs. Je suis le précurseur. Ça a été dit par tous les critiques internationaux. Mais on dénigre ici.
Qui dénigre ?
Il y a un groupe de peintres qui prétendent sortir de la cuisse de Jupiter. Et ils n’ont rien inventé, ils ont plagié la peinture des Occidentaux.
Moi je travaille. Maintenant je lance une première mondiale : sport’art. Après le trans’art, je vais immortaliser les empreintes des sportifs.
Et pas seulement des sportifs, mais également de l’instrument de leur jeu : les empreintes du vélo, la trace laissée par une balle de tennis ou un ballon de football.
Comment évaluez-vous la situation des arts plastiques au Maroc ?
Il n’y a pas une politique culturelle au ministère, et encore moins de personnes qualifiées pour diriger l’action culturelle. Nous avons besoin d’hommes d’action. Le jour où l’on comprendra que l’action culturelle, c’est une promotion du pays aussi bien touristique qu’identitaire, les responsables se rendront compte du retard qu’ils ont cumulé à ce niveau-là.
L’art, c’est une valeur ajoutée extraordinaire, et pourquoi, on n’en fait pas la promotion ? Il y a trois ou quatre foires intéressantes dans le monde.
Pourquoi le CMPE (Centre marocain de promotion et d’exportation), le ministère du Commerce, le ministère de la Culture, le ministère de l’Artisanat ne feraient-ils pas un partenariat avec ces foires pour promouvoir les arts. On fait la foire de la tomate, pourquoi pas celle des arts ?

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *