Pour promouvoir la créativité en Afrique du Nord

Pour promouvoir la créativité en Afrique du Nord

De l’art plastique, du cinéma et de la littérature contemporaine se réunissent en un seul évènement culturel. Il s’agit bien de la 4ème édition de la Biennale de Marrakech qui aura lieu du 29 février au 3 juin dans différents lieux emblématiques de la ville ocre. Dirigée par l’association du AiM, la Biennale de Marrakech vise à promouvoir la créativité en Afrique du Nord, en renforçant le statut des artistes, et en favorisant la rencontre de différents intervenants.  «Les professionnels de l’art, les étudiants et le grand public se retrouvent tous les deux ans dans une ambiance didactique, riche en échanges interculturels et interdisciplinaires», soulignent les initiateurs de ce projet culturel. Par ailleurs, la Biennale de Marrakech se décline en trois volets culturels avec la participation de personnalités clés de la littérature, du cinéma et des arts plastiques. Le premier volet sera dédié à l’exposition «Higher Atlas». Celle-ci  est l’événement principal de la Biennale. Elle sera présentée au Théâtre Royal et les Citernes de la Koutoubia. D’ailleurs, «Higher Atlas»  suggère une cartographie de l’au-delà. Les œuvres seront conçues en partenariat avec les artisans locaux. Ainsi plus de 25 artistes de renommée internationale et architectes exposeront leur travail, à l’instar de Aleksandra Domanovic, CocoRosie, Jon Nash, Juergen Mayer H et le nominé du Turner Prize, Roger Hiorn. «L’objectif de cette exposition est de créer un dialogue avec la ville», expliquent les organisateurs. Le deuxième volet sera consacré, quant a lui, à la projection de films et aux débats sur les différents sujets de réalisation et de production. De célèbres réalisateurs, écrivains et directeurs participent à ce programme. Parmi eux, on cite: Alan Yentob, directeur créatif de la BBC, Anthony Horowitz, Dominic West, Lubna Azabal, Faouzi Bensaïdi, Kevin MacDonald, Michael Souvignieret et Hicham Lasri. En ce qui concerne le dernier volet dédié à la littérature contemporaine, il sera concocté par l’écrivain Omar Berrada, Benedicte Clarkson et Elizabeth Sheinkma. Dans ce sens, la Biennale de Marrakech propose également des workshops pour enfants organisés par des intervenants locaux et internationaux. «Ces ateliers ambitionnent à promouvoir l’accès à la culture contemporaine au plus grand nombre et pour tous les âges», concluent les organisateurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *