Première édition de la Caravane de Tighmert: Le festival met en exergue le potentiel touristique de cette oasis

Première édition de la Caravane de Tighmert: Le festival met en exergue le potentiel touristique de cette oasis

L’oasis de Tighmert a vibré récemment aux rythmes de la première édition du festival La Caravane de Tighmert qui a mis en exergue le potentiel touristique de cette région située à 34 km au nord de Guelmim. Au programme, photographie, art contemporain, musique, architecture, histoire et conférences.

Cet événement a réuni des artistes de différents bords venus partager leur expérience et leur savoir-faire avec les habitants du village de Tighmert. Ce festival est une manifestation qui favorise les échanges culturels, encourage la mobilité des artistes, et ce pour participer au désenclavement des oasis du Sud marocain.

Plusieurs activités riches et variées étaient au programme de cette édition, notamment des ateliers organisés au profit des enfants et habitants de la région. Ces ateliers ont été conçus comme de véritables espaces d’apprentissage dont des ateliers de construction pour apprendre aux enfants la construction de murs en pisé, atelier tapisserie, un atelier spécial destiné à la création d’œuvres à partir de matériaux naturels de la région et un atelier de dessin.
Cette manifestation culturelle et artistique a également connu la présence d’ambassadeurs de renom de la musique gnawa et de la musique locale traditionnelle. Parmi les artistes invités, le Maalem Abdelkebir Marchane et l’artiste Hossni Boudali. Des artistes locaux ont également fait partie de la programmation, parmi eux la jeune formation musicale de Tighmert «Nass Crew».
Cette première édition de la Caravane de Tighmert est le fruit d’un partenariat entre la coopérative «Qafila» et l’organisation «Marsad Darâa» qui regroupe plusieurs acteurs associatifs du monde entier.

Les organisateurs soulignent que cet événement a pour objectif de revaloriser le patrimoine matériel et immatériel de cette oasis en mettant l’accent sur les échanges interculturels et humains entre les différentes communautés locales et le reste du monde. Il s’agit d’une manifestation culturelle qui tend à favoriser la prise de conscience sur les nécessités du respect de l’environnement fragile de l’oasis et permettre sa découverte, à mettre en valeur et promouvoir le patrimoine matériel et immatériel de la région, ainsi que valoriser le patrimoine populaire et les traditions de cette région en apportant une valeur ajoutée à la scène culturelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *