Présentation à New York de deux ouvrages sur le Sahara marocain

 «Lo Que Esconde el Polisario» (Ce que cache le polisario) et «Une volonté plus forte que les Sables», ont été présentés, mercredi soir à New York, en marge des travaux de la 4ème commission de l’Assemblée générale des Nations Unies. Les deux ouvrages écrits respectivement par Jose Maria Gil Garre, spécialiste de la question du Sahara, et Henri-Louis Vedie, Docteur en économie, sont une contribution visant à éclairer le lecteur sur, d’une part, les dangers qui guettent la région du Maghreb, et d’autre part, sur l’expérience du développement durable dans les provinces du sud. C’est dans le cadre d’un voyage de recherche avec ses étudiants du groupe français HEC que M. Vedie découvre la région pour la première fois. «C’est une région littéralement sortie du sable», a-t-il expliqué à l’assistance. Il a fallu aux autorités marocaines beaucoup de ténacité pour réaliser ce miracle, en l’espace de 10 ans, passer du désert à des provinces dotées d’infrastructures de qualité. «En 1976, il n’y avait ni eau, ni électricité, ni route, ni école, ni hôpital, juste un seul petit aéroport militaire. C’est un véritable challenge que les autorités marocaines ont relevé, permettant à ces provinces d’accéder à un niveau de développement économique que beaucoup d’autres régions leur envierait», poursuit Henri Louis Vedie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *