Programmation: La saison culturelle de l’IFC dévoilée

Programmation: La saison culturelle de l’IFC dévoilée

Le public sera enchanté lors de cette saison par la voix de Bachar Khalifé, fils du célèbre musicien libanais Marcel Khalifé. Pianiste et percussionniste, Bachar donnera un concert solo le jeudi 23 février.

L’Institut français de Casablanca démarre fort sa nouvelle saison culturelle 2017. Pour ce premier trimestre, l’IF propose une programmation riche et diversifiée, alliant musique, danse, théâtre et cinéma. Tour d’horizon des événements qui vont rythmer les mois de janvier, février et mars.

L’événement le plus marquant sera celui dédié à L’Boulevard. Le public sera amené à découvrir la relève de la scène marocaine des musiques actuelles. Six groupes, révélations Tremplin 2014 et 2015, investiront la scène du Théâtre 121 en trois temps.

En ouverture, la formation casablancaise The Psychoacoustics et le tétouanais Mizano qui se produiront le samedi 21 janvier, pour une soirée inédite rock et afrobeat sous influence de musique traditionnelle marocaine. Le samedi 4 février sera consacré au hip hop avec deux rappeurs casablancais, Mc reggio et 117 Matricul. Quant au samedi 11 mars, il sera le temps de retrouver Jah Bongo & the zion rock (Rabat) avec son reggae afrofunk et l’énergique Input (Essaouira) qui nous distillera ses textes inspirants sur un rock acoustique définitivement convaincant. Le programme donne à voir également le «Pop sessions».

Ce n’est pas tout à fait une conférence et ce n’est pas tout à fait un DJ set. C’est un moment convivial que le public est invité à passer avec des érudits passionnés des musiques populaires du siècle dernier et d’aujourd’hui. Pour ces trois premières pop sessions, le public est invité à plonger dans trois des courants musicaux qui ont bouleversé l’histoire des musiques populaires : la musique électronique, la soul & le funk et le mouvement hip hop. Viendront ensuite dans le désordre le jazz, le rock et les musiques africaines. L’un des temps forts de cette saison, la signature de «Inging» par Simon Tanguy est prévue pour le 28 janvier.

En effet, «Inging» est une adaptation d’un concept imaginé en 2010 par la chorégraphe et performeuse new-yorkaise Jeanine Durning. Il propose une pratique obstinée d’un langage continu et non écrit comme performance. Outre la danse, le public sera enchanté lors de cette saison par la voix de Bachar Khalifé, fils du célèbre musicien libanais Marcel Khalifé. Pianiste et percussionniste, Bachar donnera un concert solo le jeudi 23 février. La programmation culturelle donne à découvrir l’opéra «Kalila Wa Dimna», le jeudi 23 mars au Studio des arts vivants de Casablanca. Coproduit par l’IF, Kalila Wa Dimna est mise en scène par Olivier Letellier et composée par Moneim Adwan. L’IF dévoile ses activités culturelles au Salon international de l’édition et du livre de Casablanca prévu du 9 au 19 février. Lecture musicale, table ronde, et performance seront au rendez-vous. Les plus marquants, la performance à deux voix de Marie José Mondzain et Nicolas Frize le mercredi 15 février.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *