Quand des enfants découvrent l’art contemporain

Quand des enfants découvrent l’art contemporain

L’art contemporain peut être accessible à tous et ce même aux enfants. C’est ce que prouve l’exposition «Nous habitons ici – So wohnen wir» montée à l’espace d’art «Le Cube», du Centre autrichien de Rabat, qui se tient du 4 décembre au 14 janvier. Inspirés des œuvres  de quatre artistes contemporains du Collectif 212, ce sont 28 enfants de l’école maternelle de l’Institut Mohamed Benabdallah à Salé, âgés entre 5 et 6 ans qui ont joué sérieusement durant tout le mois d’octobre aux artistes avant-gardistes. «C’est important de montrer aux enfants comment aborder et voir des œuvres dans un contexte où le commun des gens a sans raison peur de l’art contemporain», a indiqué à ALM Lena Seik, une médiatrice culturelle du musée d’art contemporain de la ville de Leipzig en Allemagne. Encadrés par cette dernière, ces jeunes artistes en herbe se sont familiarisés avec les objets d’art du Collectif 212, et ont pu réfléchir et produire à leur tour des œuvres plastiques. Les enfants ont rapidement détecté un sujet lié d’une manière ou d’une autre à toutes les œuvres exposées par le collectif 212. Il est question de la maison, «symbole de l’identité», selon Hassan Echair, un des artiste du Collectif aux côtés d’Amina Benbouchta, Safaa Erruas et Imad Mansour. «Il s’agissait dans une première étape d’observer les formes et les couleurs et de trouver des sens aux œuvres en dehors de toute influence extérieure. Puis après avoir expliqué la démarche des artistes, s’en inspirant, les enfants ont commencé à produire leurs œuvres en laissant libre cours à leur imagination», a expliqué Lena Seik. A noter que , colle, papier, stylos et feutres… ont constitué les matériaux des œuvres de l’exposition. «Nous avons choisi de travailler avec  des matériaux accessibles aux enfants au quotidien pour qu’il n’y ait pas d’obstacles à la créativité des enfants en dehors de ce genre d’ateliers», a ajouté Lena Seik. Toujours dans cette même perspective de dépassement des obstacles de la créativité et même des frontières, parallèlement à Leipzig des enfants allemands du même âge ont fait eux aussi le même cheminement artistique. Sous l’égide des médiateurs culturels de la Galerie d’Art Contemporain «Pour toi». L’évolution des deux projets fut décrite sur un site Internet. «Les groupes purent entrer en contact les uns avec les autres en utilisant un outil de communication supplémentaire, au-delà des cartes postales confectionnées qu’ils pouvaient s’envoyer», a souligné Elisabeth Piskernik directrice du Centre autrichien. «Ce projet a permis aux enfants de constater qu’il y a ailleurs d’autres enfants qui ont d’autres vies, issus d’environnements différents et que ces enfants ont eux aussi embrassé et compris le sens de ce projet artistique», indiquent les organisateurs. Ainsi, à travers leur innocence et leur esprit de curiosité et d’ouverture, les enfants donneront toujours des leçons aux adultes».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *