Quand l’appel de la scène est plus fort

Quand l’appel de la scène est plus fort

Hanane Flimine est l’une des bénéficiaires de l’action «Tous en Scène», une formation théâtrale organisée à la préfecture de Sidi Bernoussi de Casablanca initiée par la Fondation des Arts Vivants et cofinancée par l’Union européenne. Âgée de 33 ans, Hanane a eu la chance d’intégrer la première promotion de l’action «Tous en Scène» constituée de 20 animateurs bénévoles actifs dans des associations pour enfants et adolescents. D’un esprit curieux et audacieux, Hanane ne rate aucune occasion pour apprendre et être au diapason dans son domaine. «À l’arrivée de «Tous en Scène» à la préfecture, je n’ai pas hésité à aller m’inscrire dans cette formation. Les organisateurs m’ont bien accueillie. J’ai passé un entretien que j’ai apprécié. Et j’étais heureuse de rencontrer des artistes connus comme Amal Ayouch», a indiqué à ALM Hanane. «Je suis très heureuse de bénéficier de cette première formation théâtrale qui consiste à former des animateurs de théâtre pour enfants et adolescents dans la préfecture de Sidi Bernoussi et leur donner des outils en renforçant leurs compétences», explique-t-elle. Et d’ajouter : «Grâce à cette formation j’ai eu la chance d’apprendre beaucoup de choses tels que l’initiation à l’expression corporelle et au sens du mouvement, les arts plastiques et travaux manuels, la scénographie et initiation à la régie technique, et enfin la gestion de projet culturel». Hanane n’arrive pas à cacher son enthousiasme et la satisfaction que lui a procuré cette action qui lui permettra de développer ses capacités d’expression et de création. Membre de l’Association de Bienfaisance de Sidi Bernoussi, elle travaille comme éducatrice à Dar Attfal. Grâce à cette formation fournie par la Fondation des Arts Vivants, Hanane anime des ateliers de théâtre pour un groupe d’enfants âgés entre 7 et 8 ans. Son temps trop chargé est dédié aux actions bénévoles dans les associations l’Heure Joyeuse, la Maison de jeunes de Bernoussi, la Maison de jeunes Al Qods et le Centre de l’INDH de Sidi Moumen. Au terme d’une année de formation dans «Tous en Scène», Hanane passe à l’acte avec les enfants de Sidi Bernoussi. Elle présentera son spectacle inspiré du poème «À qui la faute» de Victor Hugo, ce dimanche 14 novembre au centre de l’INDH de Sidi Moumen. «Il s’agit d’un spectacle que je le considère comme une aventure et un défit car seront sur scène des enfants âgés entre 7 et 8 ans très énergiques et expressifs», explique-t-elle. Hanane ambitionne de prendre le relais des formateurs de «Tous en Scène» en devenant elle-même formatrice pour la nouvelle génération d’animateurs bénévoles. Elle souhaite également que cette formation se généralise dans l’ensemble des préfectures du Grand Casablanca. «Je remercie vivement la Fondation des Arts Vivants et tous les organisateurs de cette formation dont Amal Ayouch qui a aidé et soutenu notre groupe», conclut-elle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *