Quarantenaire d’ «Al Qasida» de Abbas ElJirari

Quarantenaire d’ «Al Qasida» de Abbas ElJirari

Une soirée musicale consacrée à l’art du malhoun a été animée, lundi soir à Rabat, à l’occasion du quarantenaire de l’ouvrage «Al Qasida» publié, en 1969, par le professeur Abbas El Jirari, doyen de la littérature marocaine. Initiée en hommage au professeur El Jirari, fondateur de la recherche académique dans le domaine de l’art du malhoun, cette soirée a débuté par un spectacle chorégraphique alliant poésie et musique malhoun interprétées par les meilleurs musiciens et chanteurs au niveau national. Dans le cadre de la présentation de l’œuvre artistique, baptisée «Malhoun al wafaa», des poésies de célèbres poètes marocains du Malhoun dont Cheikh El Mekki , Thami Mdaghri et Cheikh Abdelkader El Alami ont été déclamées.L’œuvre artistique met en relief un alliage réussi entre les modes traditionnels et modernes d’interprétation de poésies malhoun à l’exemple de la démarche suivie, dans ce sens, par les groupes mythiques de la chanson populaire «Nass El Ghiwan» et «Jil Jilala» . Les poésies intitulées «Naker Lahssane», «El Warda» ont été déclamées pour la plus grande joie du public enchanté par des poèmes enivrants. Le programme de la soirée prévoyait, notamment la déclamation collective, la répartition des styles musicaux, la représentation théâtrale, des spectacles cinématographiques. La déclamation du poème «Aïd al-adab» du poète M’Hammed El Hadri fut le point d’orgue de la soirée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *