Que vive la poésie !

Vivre poétiquement, telle semble être le voeu de la Maison de la poésie. Elle s’y emploie avec ardeur. L’institution du 21 mars comme Journée mondiale de la poésie est d’ailleurs une initiative de la Maison de la poésie. Cette maison regroupe plusieurs poètes marocains.
Ils sont déterminés à rendre sa dignité au poète et à diffuser la poésie. Ils sont animés par l’amour de l’humain. Ils tendent à créer une brèche dans notre monde d’utilité en le chargeant de beauté. Au demeurant, une journée mondiale de la poésie ne signifie aucunement que la poésie ne vit qu’un jour.
Bien au contraire, elle doit être le pain quotidien de tous. Les valeurs de la poésie sont nobles, indissociables de l’amour, du rêve et de la liberté. La poésie défend l’individu, affectionne le trait distinctif et combat l’esprit de troupeau. À l’ère de la mondialisation, la poésie est soeur de la différence des cultures et du droit à la différence.
Par ailleurs, « Aujourd’hui le Maroc » s’associe activement à la célébration de la journée mondiale de la poésie. Il est en effet partenaire avec la Maison de la poésie. Un prix de poésie, entièrement financé par ALM, sera ainsi attribué à un jeune poète le 21 mars.
D’autre part, la Maison de la poésie veut associer à sa fête tous les artistes. L’on sait que les travaux en commun entre poètes, peintres et musiciens sont nombreux. Cet appel fraternel des membres de la Maison de la poésie participe de cet esprit.
Il sort aussi la poésie des frontières de la parole pour la loger dans de nombreux modes d’expression artistique. La poésie est partout. Il reste à espérer que cette journée provoquera un engouement similaire à ces fêtes que l’on célèbre en grandes pompes : Saint-Valentin, Halloween, etc. La poésie porte en elle infiniment plus de rêve, d’amour et de magie que ces fêtes-là.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *