Racines évalue la politique culturelle de la région du Nord

Racines évalue la politique culturelle  de la région du Nord

Après avoir organisé des rencontres dans plusieurs régions du Royaume, l’Association Racines pour le développement culturel au Maroc et en Afrique organise sa dernière tournée dans la région du Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Cette rencontre, prévue le 20 juillet, est inscrite dans le cadre de la quatorzième saison des «Mercredi des Racines». Pour les organisateurs, ces tournées seront l’occasion pour Racines et ses partenaires de dresser un plaidoyer pour les politiques culturelles en région, de présenter la nouvelle version de la cartographie en ligne Artmap.ma, ainsi que de restituer les premiers résultats de l’enquête en cours sur les pratiques culturelles des Marocains. Chacune des rencontres de cette édition sera également l’occasion de présenter, par un(e) intervenant(e) de chaque région, l’état des lieux de la culture au niveau régional ou local.

De ce fait, la dernière étape prévue à Tanger sera marquée par la présence de plusieurs intervenants. On retrouve Mehdi Azdem, directeur général de Racines. Celui-ci présentera «Le contexte des états généraux de la culture au Maroc : méthodologie, résultats, recommandations et étapes à venir». Cette rencontre verra la participation de Aicha M’jahad, présidente du comité des affaires sociales, culturelles et sportives et relation avec la société civile à la commune de Tanger, Larbi El Mesbahi, délégué provincial de la culture à Tanger, et Amina Mourid, chargée du projet Think Tanger d’Arty Farty Tanger.

Ceci étant, ce cycle rentre dans le cadre de la préparation de la deuxième phase des états généraux de la culture au Maroc, prévue en novembre 2016. Pour rappel, l’Association Racines, créée depuis 2010, a ouvert le débat autour des problématiques du secteur de la culture au Maroc en lançant son cycle annuel de débats «Les Mercredi de Racines : une critique, une proposition», des rencontres mensuelles se déroulant un mercredi par mois autour d’une problématique culturelle en présence d’un ou plusieurs invités et d’un modérateur. «Toute critique de l’existant est accompagnée d’une proposition d’action contribuant ainsi à faire des Mercredi de Racines un moment de réflexion et une force de proposition pour nos politiques publiques de la culture au Maroc et en Afrique», expliquent dans ce sens les organisateurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *