Rencontre à Fès sur les écrits d’Abdelfattah Kilito

Cette rencontre a été marquée par la participation d’une pléiade de chercheurs, des universitaires et un grand nombre d’étudiants, venus prendre connaissance des nouvelles publications de l’auteur. Lors de cette manifestation culturelle, les participants ont passé en revue les caractéristiques profondes des nouvelles et des essais de Kilito en particulier Les séquences, L’auteur et ses doubles, L’œil et l’aigle, Etude sur El Jahid, La querelle des images, La littérature et l’étrangeté et L’absent. Ils ont souligné que les écrits d’Abdelfattah Kilito sont marqués par une relativité dans le temps et l’espace, notant que ses écrits peuvent être lus sous plusieurs angles. Empreintes d’une grande complexité, ses œuvres jettent un regard sur la littérature moderne à travers la littérature ancienne en menant le lecteur dans un monde extraordinaire au trésor inestimable de légendes et de séquences, ont-ils fait savoir. L’originalité de ses écrits, ont-t-ils dit, réside dans la complexité de ses œuvres qui risque de décourager les lecteurs paresseux.
Notant qu’une œuvre facile ne peut être expliquée, les participants ont estimé que les écrits de Kilito ne visent pas à lever l’ambiguïté sur une quelconque réalité mais poussent le lecteur à fouiner davantage et à rechercher cette réalité inexpliquée par l’auteur.
Les écrits de Kilito recèlent également un secret invisible que seuls les lecteurs acharnés peuvent découvrir, ont-ils poursuivi, rappelant que l’auteur est un historiographe qui a réussi à réhabiliter la culture arabe en puisant dans les anciens écrits. Selon les participants, la production de Kilito restera gravée dans la conscience collective et dans les annales de la littérature maghrébine, ont conclu les participants.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *