Rentrée littéraire 2015 : Des titres à découvrir

Rentrée littéraire 2015 : Des titres à découvrir

Au programme de cette rentrée, essais, romans, recueils de poésie, livres jeunesse, beaux livres… bref, un large choix pour le lecteur. Parmi les nouvelles parutions, on cite les œuvres littéraires parues chez l’édition «La Croisée des Chemins».

À découvrir le roman intitulé «Quand Adam a décidé de vivre» de Rachid Khales. Ce roman parle de l’histoire de Adam Maâfouf; soldat naïf, déclaré officiellement mort, entreprend des démarches inouïes pour se faire reconnaître de ses semblables. La même maison d’édition propose un essai intitulé «Musique du Maroc» de Ahmed Aydoun.

Ce musicologue et compositeur met la lumière sur les expressions musicales, tant anciennes que modernes au Maroc. Cet ouvrage contribue à une meilleure compréhension du paysage musical au Maroc. À voir également «C’était hier à Marrakech» d’Elsa Nagel. Cet ouvrage veut se démarquer des guides touristiques.

C’est l’humain qui est au cœur de ce document sur cette période charnière, d’avant et d’après le protectorat. Ce livre donne la parole à ceux qui ont fait cette ville d’aujourd’hui, dont les histoires personnelles s’inscrivent dans la grande histoire avec des points de vue différents.

La Croisée des Chemins offre à ses lecteurs le recueil «Les Jbala du rif» de Jacques Jawhar Vignet-Zunz.

Cet ouvrage réunit des articles consacrés par l’auteur depuis trente ans aux Jbala, une population de montagne qui s’étend en large croissant du détroit de Gibraltar aux abords de la trouée de Taza, donc sur la partie occidentale et centrale du Rif. Après le succès de «Ne me jugez pas!» L’écrivaine Imane Naciri revient avec son second recueil «Ultimes confessions».

Après un premier roman «Plus forte que la souffrance» paru chez le même éditeur, Souad Mekkaoui revient avec un nouveau livre emblématique intitulé «Femmes au Purgatoire». L’édition Le Fennec propose quant à elle le livre «Le jardin des pleurs» de Mohamed Nedali.

À travers ce récit inspiré d’une histoire vraie, l’auteur nous entraîne avec humour dans un labyrinthe érotico-policier-judiciaire.

La même édition propose également «Les écrits sur l’art» de Toni Maraini. Ce livre est un recueil de textes critiques et de brefs essais sur l’art et sur quelques artistes du Maroc. Témoin d’exception d’une époque charnière, Toni Maraini y relate et y analyse des aspects de l’histoire de l’art du Maroc et du Maghreb, qui nous aident à mieux comprendre la genèse de leur itinéraire contemporain.

En ce qui concerne l’édition Marsam, elle présente à ses lecteurs des monographies des artistes-peintres Mohamed Ben Allal et Mohamed Chebâa. Les beaux livres seront également du lot pendant cette rentrée, notamment «Abdessalam Amer», «Les artisanes du Maroc».
 

A noter que la rentrée 2015 sera aussi marquée par la parution, coup sur coup, de deux romans de notre collègue Abdelhak Najib. Il s’agit de «Les territoires de Dieu» et «Le printemps des feuilles qui tombent», chez les éditions Les infréquentables.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *