Résidence «Traversées- a work in progress» à Dar El Kitab : Quand Amina Benbouchta illustre ses préoccupations actuelles

Résidence «Traversées- a work in progress» à Dar El Kitab : Quand Amina Benbouchta illustre ses préoccupations actuelles

. Les notions de lieu, d’espace et de frontière seront au centre de ce projet ambitieux créant des liens entre les différents mediums utilisés par l’artiste: peinture, photographie, sculpture et installation.

Amina-Benbouchta-2075L’artiste multidisciplinaire Amina Benbouchta est en pleine création artistique à Dar El Kitab, à Casablanca. Durant six mois, de mai à octobre, l’artiste investira et transformera cet espace d’art pour en faire un lieu d’une véritable expérience perceptive. «Durant son séjour à Dar El Kitab, Amina Benbouchta cherchera à se réapproprier la mémoire collective et à la modifier en une réalité imaginaire dans un espace théâtral afin d’illustrer ses préoccupations actuelles. Elle s’emparera d’archives en révélant les passés alternatifs, tout en questionnant la place de l’artiste face au monde», explique dans ce sens Kanza Amrouk, commissaire invitée de cette résidence.

De ce fait, le projet «Traversées» est le point de départ d’une «exposition in progress» qui réunira des pièces réalisées pendant la résidence de création d’Amina Benbouchta. Les notions de lieu, d’espace et de frontière seront au centre de ce projet ambitieux créant des liens entre les différents mediums utilisés par l’artiste : peinture, photographie, sculpture et installation. «Tout le long du parcours d’exposition, Amina se jouera de notre perception : passage d’espace réel à espace imaginaire, changement d’échelle, monde inversé, histoire d’accentuer un peu plus le poids des métamorphoses subies au cours de notre existence», souligne Mme Amrouk. Il faut dire que rendre l’image à l’imaginaire est l’une des préoccupations de cette artiste. Son utilisation de l’espace, dans le dédoublement des perspectives, installe des présences qui questionnent le regard, nous obligent à une traversée de miroirs.

Amina Benbouchta connaît ses peintures, ses installations dans lesquelles elle introduit des éléments mémoriels récurrents. Ses anciennes créations questionnent la liberté et l’enfermement des femmes, leur position dans les sphères de l’intime, mais également leur implication dans celles du social et du politique. De ce fait, toutes ses œuvres auront en commun la structuration des espaces, qu’ils soient domestiques, physiques ou emblématiques. Par ailleurs, cette résidence favorisera des rencontres sans contrainte avec le public, l’atelier de l’artiste sera d’ailleurs ouvert ; échange et partage viendront enrichir le processus créatif.

Un programme d’invitations proposé par l’artiste ponctuera cette résidence. Artistes et écrivains, proches de ses préoccupations, seront invités à relire leurs travaux à partir d’une autre perspective. Parallèlement, des cycles de rencontres, projections, performances et débats seront organisés afin de créer des espaces de réflexion autour de l’exposition. Enfin, ce projet donnera lieu à une publication rassemblant textes, entretiens et visuels des œuvres exposées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *