Restauration de Chellah

Le site du Chellah à Rabat sera restauré. C’est ce qui a été conclu à travers l’accord de partenariat signé entre le ministère de la Culture et l’Agence de l’aménagement du Bouregreg. La convention a été paraphée hier lundi 15 mai au siège du ministère de la Culture. Le site est situé dans la zone du projet d’aménagement de la vallée du Bouregreg. A cet effet, l’agence pour l’aménagement de cette vallée a exprimé le souhait de rénover et valoriser cet espace en partenariat avec le ministère de tutelle. L’agence assurera la maîtrise d’ouvrage du projet pour le compte de l’Etat par application de l’article 38 dernier alinéa de la loi 16-04 relative à l’aménagement et à la mise en valeur de la vallée du Bouregreg. Cette mission consistera à effectuer les études nécessaires à la réalisation du projet, à réaliser ou faire réaliser les travaux de restauration, de valorisation du site et de recherche archéologique sur et autour du Site, et enfin à assurer, conjointement avec le ministère, le suivi de toutes les opérations entrant dans le cadre du projet. Concernant le budget de l’opération, il serait en cours d’estimation. «Nous avons fait appel à des experts de l’UNESCO pour réaliser une étude et une analyse qui permettraient de déterminer le montant nécessaire pour la restauration»,  déclare Lemghari Essakl, le directeur général de l’agence.  Côté ministère de la Culture, cette institution, gestionnaire du site,  assistera le maître d’ouvrage dans l’ensemble des démarches administratives nécessaires, constituera et suivra l’ensemble des dossiers permettant l’obtention des autorisations requises par les textes législatifs et réglementaires en vigueur. Le délai de réalisation de ce projet à été fixé à cinq ans au maximum.        

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *