Ricky Martin et Carole Samaha envoûteront le public

Ricky Martin et Carole Samaha envoûteront le public

Les passionnés de la musique latino seront comblés à Mawazine grâce à la participation, le 6 juin, de Ricky Martin sur la scène de l’OLM Souissi. La star est, selon l’association Maroc-Cultures, initiatrice du festival qui se tiendra du 30 mai au 7 juin, considérée la figure de proue de la musique latine de sa génération. Elle est très appréciée par ses fans à travers le monde pour sa compréhension instinctive du rythme, sa passion pour la scène, au même titre que pour sa compassion et son sens du partage.

La superstar internationale, connue pour plusieurs tubes, notamment «Maria», a vendu plus de 70 millions d’albums dans le monde entier. Ricky Martin compte également à son actif 95 disques de platine, 40 disques d’or ainsi que de nombreux prix remportés. Plus connu pour sa musique et ses performances, Martin continue d’inspirer les jeunes à faire de grands rêves.

De son amour pour la scène depuis son enfance, Martin a écrit un premier livre pour enfants, intitulé Santiago the Dreamer in «Land Among the Stars» (Santiago le Rêveur dans «la Terre parmi les étoiles»), illustré par Patricia Castelao. Le livre est sorti en novembre 2013 et simultanément publié en anglais et en espagnol. Récemment, Ricky a terminé l’enregistrement du clip «Vida», une chanson pressentie par Sony comme lauréate du «Super Song», en compétition pour l’album officiel de la Coupe du monde de la FIFA 2014.

A l’autre bout de la ville, Carole Samaha se produira le 4 juin sur la scène Nahda. La chanteuse et actrice libanaise est désormais une habituée du Maroc et du festival puisqu’elle s’y est produite en 2011 le temps d’un concert ayant drainé plus de 80.000 spectateurs.

Comptant à son actif plusieurs titres, Carole Samaha a également marqué, en 2010, son retour à la télé en interprétant le rôle principal du feuilleton «Al Shahroura», le premier feuilleton arabe qui narre la vie de la grande diva et actrice libanaise Sabah, appréciée par plusieurs générations. Dans la peau de la star, Carole Samaha a fait découvrir avec brio le destin hors du commun de cette grande dame qui a mené une carrière artistique riche, et une vie trépidante pendant plus d’un demi-siècle.  

Ceci étant, le concours Génération Mawazine a été remporté, vendredi dernier, par le rappeur oujdi Adnan Mahyou, alias «Draganov». Il est passé devant les rockers «Rock-Bat», «Twisted» de Casablanca, ainsi que Zobida Fennich de Rabat.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *