Riyo Mori : Miss Univers 2007

Riyo Mori : Miss Univers 2007

Une Japonaise de 20 ans, Riyo Mori, a été sacrée Miss Univers lors de l’édition 2007 du concours de beauté, lundi dernier à Mexico. Riyo Mori, 1m79, a été préférée à la Brésilienne Natalia Guimaraes (22 ans) et à la Vénézuélienne Ly Jonaitis (21 ans), respectivement première et deuxième dauphines. La Japonaise a reçu le traditionnel diadème orné de diamants et de perles, confectionné par son compatriote Kokichi Mikimoto.
Le comité d’organisation met à sa disposition pendant un an un appartement à New York. Elle recevra également un salaire -non communiqué-, une garde-robe complète, une montre de luxe et une bourse pour deux années d’études dans l’Académie de cinéma de New York. «Je suis vraiment heureuse, j’ai du mal à réaliser…», a-t-elle déclaré à la presse. Elle succède à la Portoricaine Zuleyka Rivera, qui lui a remis le diadème.
Emue aux larmes, Rio Mori devient la seconde Japonaise à être élue Miss Univers, après Akiko Kojima en 1959. Elle envisage d’ouvrir une école de danse à Tokyo quand elle rendra son diadème, en 2008, suivant les pas de sa mère qui dirige une académie de danse près de Tokyo. La Chinoise Ningning Zhang a été élue Miss Sympathique et la Philippine Anna Theresa Licaros, Miss Photogénique.La candidate américaine Rachel Smith, huée par les spectateurs, a chuté alors qu’elle défilait en robe de soirée. Seulement 77 pays étaient représentés. Les Etats-Unis (sept victoires), Porto Rico (cinq) et le Venezuela (quatre) sont les pays les plus titrés. La Française Rachel Legrain Trapani, 18 ans, n’a pas atteint la finale.
La France n’a remporté le concours qu’à une seule reprise, en 1953. La cérémonie, qui s’est déroulée à l’Auditorium national, une grande salle de concerts de Mexico, a été suivie en direct à la télévision dans 170 pays, selon les organisateurs. Les différentes épreuves ont conduit les concurrentes dans la station balnéaire de Cancun, sur la côte caraïbe, et dans la capitale Mexico. Le jury était composé de l’ex-Miss Univers portoricaine Dayanara Torres (1993), l’acteur américain James Kyson Lee, le mannequin Lindsay Clubine et la championne olympique de patinage sur glace Michelle Kwan. Il s’agissait de la 56ème édition de la compétition, aujourd’hui organisée par le magnat américain de l’immobilier Donald Trump et la chaîne de télévision américaine NBC. Une concurrence oppose depuis un demi-siècle l’organisation de Miss Univers à celle de Miss Monde, fondée en Grande-Bretagne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *