Safi : Clôture de la 11ème édition du Festival de l’art Al Aita

Le rideau est tombé, dimanche soir à Safi, sur la 11ème édition du festival de l’art « Al Aita », organisée cette année en hommage au défunt Mohamed Rouicha.

Initié par le ministère de la Culture en collaboration avec la wilaya de la région de Doukkala-Abda et des partenaires, dont l’Office chérifien des Phosphates (OCP), ce festival se fixe pour objectif de préserver le patrimoine culturel populaire marocain.

Des groupes d’Al Aita, qui font partie du patrimoine culturel oral de la région de Doukkala-Abda, ainsi que d’autres troupes venues d’autres régions du Royaume, ont permis aux fans de cet art et à des milliers de personnes venues à la place Moulay Youssef , de savourer les différents genres d’El Aïta.

Les soirées de ce festival ont été animées par des pionniers de cet art comme la troupe Ben Aguida, les cantatrices Chrifa, Zina Daoudia, Khadija Merkoum ainsi que par d’autres figures de ce genre artistique cheikh Jamal Zerhouni, Ould Sobba et El Haj Abdelmoughit.

S’inspirant de la vie sociale de l’homme, l’art d’Al Aita, qui veut dire son acception traditionnelle, l’Appel, repose souvent sur le thème de l’Amour, le plaisir, la beauté et la nature.

L’art de l’Aita, célébré par la ville de Safi chaque année, reflète la richesse culturelle et artistique de la région Doukkala-Abda et consacre le lien social et identitaire d’une large population très attachée à ce genre musical, a affirmé le poète et chercheur, Hassan Najmi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *