Saison culturelle France-Maroc 2011 : Cent vingt manifestations dans treize villes du Royaume

Saison culturelle France-Maroc 2011 : Cent vingt manifestations dans treize villes du Royaume

C’est une première au Maroc. Les établissements culturels français (Instituts – Alliances) ont uni leurs compétences pour offrir au public marocain un programme commun. A cet effet, une conférence de presse a été tenue mercredi 2 février à Rabat pour le lancement de la saison culturelle France-Maroc 2011 organisée en partenariat avec le ministère de la Culture et ses délégations régionales. Ce programme commun présente plusieurs avantages. «D’abord, une saison unique permet de présenter au public de grandes créations artistiques et culturelles marocaines de qualité», a indiqué Bruno Joubert, ambassadeur de France, lors de cette conférence. Et d’enchaîner, «cette programmation unifiée permet de mobiliser des opérateurs culturels français d’envergure, ce que chaque établissement seul ne pourrait pas nécessairement faire». En effet, treize villes marocaines avec le concours de leurs wilayas (Agadir, Casablanca, El Jadida, Essaouira, Fès, Marrakech, Meknès, Oujda, Rabat, Safi, Tanger et Kénitra) se verront dédiées un programme riche et varié constitué de 120 manifestations. Ainsi, la saison culturelle 2011 s’articulera autour de quatre thèmes. A savoir le cirque, la danse, la photo et le livre-débat d’idées. Le cirque, à lui seul, constitue «le temps fort, la «marque» de cette saison», a renchéri l’ambassadeur. Ainsi du 11 janvier au 28 juillet, le public des villes de Casablanca, Rabat, Kénitra, Fès, Marrakech, Tétouan, Tanger et Agadir aura rendez-vous avec un spectacle sous chapiteau «Isli etTisli» dans le cadre d’une tournée d’hiver et d’été. En outre, ce premier thème résulte d’une coopération entre l’Ecole nationale de cirque Shems’y de Salé dirigée par Alain Laeron et le Centre national français des arts du cirque de Chalons-en-Champagne. A cette occasion, le directeur de cette école a déclaré : «c’est un projet de formation et de socialisation qui a permis de faire appel à plusieurs artistes». D’ailleurs, le spectacle «Isli et Tisli» est mis en piste par l’artiste marocain, Jaouad Essounani. Et ce n’est pas fini, puisque le «Cirque Chabatz d’Entrar» se produira, en juillet, dans le cadre des «3èmes rencontres du cirque et des arts de la rue» d’Agadir. A son tour, le thème de la danse a été retenu cette saison. Ainsi, quatre grandes «scènes» françaises (Roubaix, Nancy, Grenoble et Marseille) participeront avec des productions facilitant l’accès à cet art. Ce thème sera également marqué par la prestation du chorégraphe marocain, Khalid Benghrib, avec son ballet «Smala BB» présenté du 7 mars au 3 juin à Casablanca, Rabat, Agadir et Meknès. Parallèlement, la photo marquera également le programme avec les expositions des agences «Vu» et «Magnum», ainsi que la «Maison Robert Doisneau» et l’exposition du photographe malien Mohamed Camara. Ces expositions circuleront du 3 mai au 18 juin dans les villes de Fès, Oujda, Rabat et Tanger.
Quant au thème du livre et le débat d’idées, il sera présenté dès la semaine prochaine avec le Salon international de l’édition et du livre de Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *