Salon de Paris : Le Maroc à livre ouvert

Niché au milieu de quelque 1.200 exposants français et internationaux, le stand maroco-tunisien, qui se veut une innovation intéressante dans la mesure  où il a regroupé pour la première fois les éditeurs des deux pays maghrébins  sur "un élégant" espace aménagé à l’oriental, a été mis en valeur tant par son positionnement et une présentation très sobre que par la richesse littéraire et la diversité des titres exposés.
Initiée par le ministère de la Culture en partenariat avec le Service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France à Rabat, la présence de plus en plus forte d’éditeurs spécialisés et d’auteurs marocains  témoigne de leur ferme volonté à prouver la pleine mesure de leur dynamisme . En effet, au sein de ce Salon qui a accueilli 1.200 éditeurs représentant  quelque 3.000 auteurs, le pavillon national a proposé un véritable panorama  d’ouvrages inédits et offert aux visiteurs français et étrangers un catalogue  riche de nouveautés et encore plus de rencontres avec leurs auteurs. Le stand a également été un espace de rencontres et de signatures où se  sont relayés à la fois de grands noms de la littérature marocaine contemporaine bénéficiant d’une reconnaissance littéraire internationale déjà ancienne et de  jeunes talents émergents venus dédicacer leurs oeuvres, tels Abdellatif et  Jocelyne Laâbi, Mohamed Berrada, Jacob Cohen, Aziz Bennis, Souad Bahéchar,  Albert Sasson, Ali Benmakhlouf, Abdellah Taïa, Fatima Zohra Bakka, Omar Mounir, Anissa Chami Benzakour, Ouadia Bennis, Ahlam Nouiouar, Tourya Oulehri, Jean  Lacouture, Leïla Gandhi, Karim Nasseri et Myriam Sunnen. Outre le ministère de la Culture, une dizaine d’autres maisons d’éditions  ont été présentes à cet événement culturel d’envergure, dont "Eddif", "Le  Fennec", "Marsam", "La Porte", "Yomad", ""Tarik"", "La Croisée des Chemins",  "Yanbouâ Al-Kitab", "Malika" et "Nouiga".

Mokhtar Grioute (MAP)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *