Samira Brahmia dédie «Mama» aux mères de l’immigration

Samira Brahmia dédie «Mama» aux mères de l’immigration

La chanteuse vient de lancer son single en partenariat avec TV5 Monde

La chanteuse franco-algérienne Samira Brahmia présentera, lors de son showcase à Visa For Music le 21 novembre et son concert au Backstage de Casablanca le 23 novembre, son nouveau single «Mama». Cette œuvre, lancée en partenariat avec TV5 Monde, est le premier extrait de son dernier album «Awa». Dans son nouveau tube, dansant au message profond, l’artiste aime faire passer le message en douceur. L’auteure, compositrice, interprète et guitariste y rend hommage aux mères en général et aux mères de l’immigration en particulier. «Je parle de ces mères qui ont fait beaucoup de sacrifices, qui n’ont pas choisi l’exil, qui l’ont subi, qui ont donné des nouvelles générations à la France et à ailleurs. Je voulais casser les clichés. Nos anciennes sont beaucoup plus évoluées dans leurs têtes par rapport au savoir,  aux connaissances… C’est un hommage à toutes les mères, des mères africaines du Nord au Sud», confie Samira Brahmia à propos de sa chanson écrite par Magyd Cherfi.

Outre son titre engagé, l’artiste est ambassadrice des droits d’auteur en Afrique auprès de la Confédération internationale des sociétés d’auteurs et compositeurs et de l’Office national des droits d’auteur et droits voisins en Algérie. Depuis plus de 10 ans, dans le milieu de la musique «du monde», elle se fait repérer pour sa voix et sa personnalité à la force tranquille. Avec son passage à l’émission «The Voice», où elle défendait crânement «Haramtou Bik Nouassi», chanson d’amour arabo-andalouse, elle a compris qu’un nouveau public l’attendait des deux côtés de la Méditerranée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *