Serge Hureau, Amina, Cheb Kader, à l’affiche du Festival Tous Azimuts

Le festival (budget annoncé de 120.000 EUR) est dû à l’initiative de la productrice Geneviève Girard (Cesaria Evora, Lynda Lemay, Marc Perrone…) qui a trouvé dans cette formule le moyen de mettre en valeur des nouveaux talents ou des artistes déjà confirmés mais n’ayant pas encore accédé au statut de vedette.
Le plateau de l’édition 2003 propose un panorama équilibré de genres musicaux qui se succéderont dans cette salle de 350-400 places, située à deux pas de la place Clichy. Serge Hureau, en ouverture le 3 février, révélé avec ses relectures de Piaf et Trenet, proposera deux créations, « Du coq à l’âne » (une histoire animalière de la chanson, à 18h30) et « La grange aux loups » (annoncé comme un « face à face sans complaisance » avec Barbara, 20h45).
De Rien (groupe lauréat du concours La Poste/Timbres de Voix 2002, le 5 à 21h15) témoignera de la santé de cette jeune chanson actuelle qui plonge sans nostalgie dans le patrimoine, dont les Têtes Raides sont les chefs de file. Zora, chanteuse découverte par Stéphane Mellino des Négresses Vertes (le 4 à 20h00), fera entendre une chanson métissée d’accents orientaux. Métissage encore, aux couleurs de l’électro cette fois, avec Laurence Rivey, la « Björk helvétique » (7 février, 20h00), Naab, septette de « drum’n’bass orientale » (même jour, 21h15), Renaud Papillon Paravel (finaliste de la première édition du Prix Constantin, 5 février, 20h00).
Les musiques du monde auront une place de choix avec le Marocain Cheb Kader (4 février, 21h15), la « latino pop » de Raul Paz (6 février, 20h00), Roy Paci Aretuska, trompettiste de Manu Chao (6 février, 21h15), Amina (en clôture le 8, 21h15) et Alain Brunet le Didgeridoo Orchestra, alliance entre le trio jazz de ce trompettiste qui est également un haut fonctionnaire, et un virtuose du didgeridoo, instrument aborigène récemment redécouvert par des nouvelles générations de musiciens (Arthur H, notamment).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *