«Signature», une pièce de théâtre qui met les forces du pouvoir en scène

«Signature», une pièce de théâtre qui met  les forces du pouvoir en scène

L’avant-première est prévue le 20 octobre

La troupe de théâtre marocaine, Oubour, présentera en avant-première, vendredi 20 octobre au théâtre national Mohammed V à Rabat, sa nouvelle pièce intitulée « Signature».

Cette œuvre écrite par Issam El Yousfi et mise en scène par Mahmoud Chahdi relate le parcours de cinq personnages qui ont des liens à la fois familiaux et professionnels étroits, voire complexes. Il s’agit de Hamza, l’homme politique controversé. Celui-ci est marié à Soukaina, une avocate révoltée et mère d’un enfant handicapé. La pièce de théâtre met également en scène Kenza, la cousine de Soukaina, amante de Hamza et chef d’une boîte de publicité. Le casting comprend également Tarik, frère de Kenza, ministre opportuniste du parti de Hamza, et Houssein, gardien de prison marié à deux femmes et qui rêve de devenir imam de mosquée. Ces personnages, interprétés par les comédiens Zakaria Lahlou, Ouassila Sabhi, Amine Nassur, Hajar Chargui et Mohsen Malzi, sont liés par le fait de l’emprisonnement de Hamza accusé dans une affaire d’effondrement d’un immeuble et de diffamation contre des militaires. Tout au long de la pièce, tous les protagonistes de l’intrigue se mobilisent pour le faire sortir de prison. Pour ce faire, il doit signer une lettre d’excuse. Cependant, Hamza résiste à cette condition.

Selon le metteur en scène, «Signature» met en lumière un certain nombre d’aspects sociaux à travers des personnages qui se glissent dans une peau comique et dramatique à la fois». Mahmoud Chahdi estime que la pièce de théâtre met également en scène des situations à travers les sujets épineux de l’intrigue et les personnages. 

Dans l’ensemble, cette œuvre interpelle sur certaines notions à l’instar du pouvoir, de la famille, du désir et de la foi entre autres. Elle donne aussi à réfléchir autour des rapports sociaux et des liens psychologiques avec la réalité.

Cela étant, cette œuvre, prévue de faire escale dans certaines régions du Royaume et capitales étrangères, est conçue sur une idée originale de Zakaria Lahlou. La conception scénographique étant réalisée par Mahmoud Chahdi, Hamza Mhadi, Mohamed Lassri et Amir Al Marnissi. Quant à la lumière, elle est installée par Yassin Al Hor. Le vidéo mapping est, pour sa part, projeté par Mahmoud Chahdi. La musique étant conçue par Mehdi Boubka. A son tour, la régie générale est gérée par Amir Al Marnissi. Les voix de Sanae  Zaim et Ilham Loulidi retentissent à leur tour dans cette pièce de théâtre produite par l’association Oubour en partenariat avec le Théâtre National Mohamed V.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *