SIS et ALCS, main dans la main

SIS est une association de loi 1901. Elle assure depuis 1990 le fonctionnement de dispositifs de téléphonie sociale, en charge d’informer, d’orienter, d ‘écouter et de soutenir les personnes touchées ou préoccupées par le VIH/Sida : Sida Info Droit (1993), Vih Info Soignants (1996)… Ainsi, SIS a su développer depuis plus de 11 ans une capacité d’expertise dans ce domaine et assure avec une efficacité reconnue, le fonctionnement de plusieurs dispositifs de téléphonie.
Elle développe aussi des actions de coopération internationale, principalement à travers la coordination du réseau ENAH (European Network of Aids Helplines), regroupant les dispositifs téléphoniques européens de lutte contre le sida. Onze structures sont membres du réseau (Pays bas, Suède, Allemagne, Portugal, Italie, Belgique, Autriche, Finlande, Royaume-Uni, Irlande et France) et sept structures associées dont l’ALCS. Celle-ci est la première association de lutte contre le sida constituée dans la région du Maghreb et du Moyen Orient. L’ALCS marocaine a pu voir le jour en 1988 grâce à la mobilisation de médecins préoccupés par la gravité de l’infection VIH.
La structure a très vite évolué vers une association de type communautaire et a été renforcée par l’arrivée de bénévoles (200 volontaires et 12 salariés). Reconnue d’utilité publique en 1993, et implantée dans 11 villes au Maroc, l’association se fixe deux objectifs : la prévention et l’accès aux traitements et à la prise en charge des personnes vivant avec le virus.
Au niveau international, l’ALCS participe à des commissions au sein d’agences, en particulier l’Onusida. Elle a développé des relations de partenariat et des actions avec de nombreuses associations françaises (Terre d’amitié…) et des ONG internationales (Médecins sans frontières…). L’ALCS a été à l’origine, en mars 1998, du réseau Maghreb Moyen Orient de lutte contre le sida et développé un réseau de médecins et de responsables des programmes nationaux de cette région du monde. En juin 2001, l’ALCS a obtenu l’accréditation pour la session extraordinaire des Nations-Unies sur le sida à New York.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *