Sitcom : Khouloud avec son accent nordique sur le petit écran en Ramadan

Sitcom : Khouloud avec son accent nordique  sur le petit écran en Ramadan

Après une brève absence, l’actrice Khouloud sera de retour sur le petit écran au mois sacré de Ramadan. Elle se produira dans le sitcom «Ma chaf ma ra», actuellement en plein tournage à Casablanca et qui sera diffusé sur Al Oula au moment de la rupture du jeûne. De quoi mieux accompagner cet instant !
Outre Khouloud Bettioui, prennent également part à cette série, réalisée par Hamid Zyane et Ali Tahiri, les célébrissimes comédiens, Mohamed El Jem, Abdellah Ferkous, Abdellah Sania, Mohamed Benabdellah El Joundi, Rajae Imran, Hanane Nizar, Adel El Wechki et Tarek Boukhari. Composé de trente épisodes dont une vingtaine sont déjà tournés, «Ma chaf ma ra» raconte l’histoire de Kamal, un homme riche et disposant d’un staff composé, entre autres, d’une gouvernante à l’anglaise et d’un cuisinier à la française. Au moment de sa mort, la mère de Kamal recommande à celui-ci de se marier. Il a fini par céder à la volonté de sa mère en prenant pour épouse une jeune fille issue d’une famille modeste. Vu la différence entre le niveau intellectuel de celle-ci et celui du staff de Kamal, des conflits émergent entre les deux. Le tout dans une ambiance agrémentée d’humour.
Dans cette série télévisée, le rôle de Kamal est interprété par Mohamed El Jem, quant à Khouloud, elle joue le rôle de la gouvernante à l’anglaise.
A ce propos elle confie à ALM : «C’est un rôle différent qui m’a permis de mieux exploiter mon accent nordique étant donné que je suis originaire de la ville d’Asilah. D’autant plus que les concepteurs du sitcom avaient une prédilection pour un personnage issu du Nord pour interpréter le rôle». Concernant cette participation, elle avance : «C’est M. El Jem qui m’a encouragée à prendre part au sitcom. D’ailleurs j’ai déjà eu l’occasion de travailler avec lui». Selon l’actrice, cette œuvre lui a aussi permis de renouer avec des artistes avec qui elle se sent en harmonie. De surcroît, grâce à ce sitcom, elle a pu rencontrer des artistes pour la première fois comme c’est le cas de Rajae Imran.
Cependant, Khouloud garde un mauvais souvenir de ce rôle. «J’ai été mordue par le chien qui m’accompagnait dans le tournage. Ce qui m’a obligée à subir des séances de vaccination. Mais pour le moment ça va mieux», raconte-t-elle. Bien avant «Ma chaf ma ra», l’actrice déclare avoir raté plusieurs projets artistiques suite à son accouchement. Mais elle n’éprouve point de regret. «Je me consacrais entièrement à mon fils. C’est le meilleur projet!», conclut Khouloud.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *