Smaïn rebelote à Casablanca

Smaïn rebelote à Casablanca

Smaïn se produit à Casablanca. Cet humoriste français d’origine algérienne, marque son retour sur la scène du one man show. Après 12 ans d’absence, il revient donc et présente un spectacle intitulé “Rebelote”.
Une façon d’affirmer son retour en force. Ce spectacle sorti en France à partir du mois de septembre sera présenté au public marocain ce vendredi 8 avril au Mégarama. Invité par l’agence Top events production, Smaïn, présentera “Rebelote” pour la première fois au Maroc.
Les recettes de ce spectacle iront de leur part en partie à l’association INSAF qui travaille au profit des femmes en détresse. Contactée par ALM, la directrice de cette institution, Nabila Tbeur n’a pas voulu communiquer des chiffres. « Nous préférons ne pas en parler pour le moment. Nous attendons de voir si ce partenariat entre l’agence et notre institution fonctionne pour avoir une vision plus claire et nous exprimer sur les chiffres », déclare Nabila Tber.
Les recettes d’INSAF devraient être déduites des tickets d’entrée et du sponsoring. Pour ce qui est du spectacle en soi, «Rebelote » est la toute dernière production de Smaïn.
Après son show «Comme ça se prononce », Smaïn avait disparu pendant douze ans de la scène française du one man show. Pour justifier cette absence, Smaïn avait déclaré à la presse française : « Je voulais m’essayer ailleurs. Je voulais faire du cinéma avec plus ou moins de succès ». Mais ce comédien orphelin de père semble avoir décidé de revenir à l’art du one man show. « J’ai décidé de revenir à ce que j’aime le plus et ce qui m’a construit. Je suis plus heureux sur scène », ajoutait t-il.
Les spectateurs étaient de leur part, impatients de voir la toute dernière production de ce comédien considéré comme étant le père des humoristes de l’immigration. Aujourd’hui, il renoue avec le one man show. Dans «Rebelote» Smaïn tente de souligner avec des mots les travers de la société d’aujourd’hui. Il y parle des visites chez les psychothérapeutes, des pères au foyer, ainsi que des managers qui croient dur comme fer à leur projet. A coté de ces sujets, Smaïn évoque également dans ce spectacle la questions des guides touristiques. « Dans ce spectacle, j’aborde les thèmes du racisme, du célibat, des psy, de la télé réalité.
Et plus encore, j’ai un sketch très drôle sur la visite de Paris commentée par un Arabe dans un bus touristique,» avait déclaré Smaïn à la presse française lors de la sortie toute fraîche de «Rebelote». Ce spectacle que Smaïn a mis un an pour écrire, parle en gros des phénomènes de société et des thèmes qui touchent de près les communautés des Maghrébins immigrés en France. Mais Smaïn n’en fait pas l’unique motif de ses sketchs, il évoque également des problèmes universels comme celui du racisme. « Je parle surtout de la xénophobie, de la haine de l’Autre en général, ça c’est un problème auquel nous sommes toujours confrontés», indique Smaïn à la presse française. Avec “Rebelotte” Smaïn parle des problèmes de son entourage mais aussi de son propre vécu. C’est le cas du sketch sur la visite chez le psy.
Comme l’a déclaré Smaïn à la presse, ce sketch est une autobiographie. «C’est autobiographique mais relaté avec humour !J’ai vu trois, quatre psys, et le premier était un grand ponte insensé que j’ai voulu caricaturer sur scène», avait –il indiqué à la presse. Comme quoi, ce n’est pas seulement la joie qui fait rire mais des évènements pas très agréables peuvent faire rigoler.
Une devise de Smaïn, que les spectateurs marocains pourront à leur tour mettre à l’épreuve, lors de « Rebelote » au Mégarama.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *