Sortir

Festival de la Rose : la 43e édition
La 43e édition du Festival de la Rose aura lieu cette année du 6 au 8 mai simultanément à Kelâat M’Gouna et à Ouarzazate. Destinée à promouvoir la région, cette manifestation attire chaque année des milliers et des milliers de visiteurs. En 2004, ils étaient plus de 25.000 venus du Maroc et de l’étranger, selon les organisateurs de cette manifestation culturelle d’envergure, en l’occurrence le groupement des collectivités locales El Warda de Kelâat M’Gouna et de l’agence Divine Productions. En plus de la traditionnelle élection de Miss Rose, l’édition de cette année réserve de nombreuses surprises et promet beaucoup de nouveautés.

Festival de la Rose
Du 6 au 8 mai 2005

Kelâat M’Gouna et Ouarzazate

Ce nouveau projet d’Hassan Darsi s’inscrit dans les actions qu’il a conduites depuis 2003 dans le Parc de l’Hermitage à Casablanca. Une passerelle, tant physique que symbolique entre les deux projets, qui tente, par les différents médiums des arts plastiques, d’interroger le regard sur des réalités contemporaines et d’opérer des transformations.  Le projet est né en 2002, lors d’une visite imprévue au zoo d’Aïn Sebâa. Une première série de repérage s’est effectuée, deux " collections " parallèles se sont constituées. L’une (La collection du lion) recueille une série d’objets les plus divers sur le lion. L’autre (Le journal du lion) s’est réalisée avec la complicité d’une trentaine de personnes, volontaires pour passer, une heure auprès des lions du zoo et transmettre cette expérience par un texte, des images… L’exposition/action que propose Hassan Darsi met en scène « La collection du lion » et des vidéos du « Journal du lion » dans l’espace d’un conteneur mobile, réaménagé pour l’occasion en lieu de présentation et de rencontres. Interactif, le projet continuera de se nourrir à chacune de ses étapes (la prochaine étant prévue au Parc de l’Hermitage à Casablanca) des contributions que chacun voudra apporter, en même temps que grandira la série des peintures du lion ; au fil des productions de l’artiste et des passants venus partager, l’espace d’un tableau, les questions urbaines, environnementales et de société posées par Hassan Darsi.  S’il semble éminemment pédagogique, « Le lion se meurt » n’en demeure pas moins un projet artistique ouvert sur les multiples voies opérées dans le champ des arts plastiques et d’autant plus pertinent dans sa dimension d’ouverture, d’échange et de transmission qu’il s’offre au public dans l’espace urbain.

Le Lion se meurt
Du 6 au 23 avril
Institut français de Casablanca

Printemps Musical des Alizés
La cinquième édition du Printemps musical des Alizés aura lieu du 5 au 8 mai prochain, à Essaouira. La programmation de cette édition se veut exceptionnelle : solistes mondialement reconnus, allant de trio au septuor et à l’orchestre à cordes, formations symphoniques, chanteurs solistes, ensemble vocal multinational donneront à ce Printemps musical des Alizés une richesse et une variété instrumentale et vocale pleines de promesses. Musiciens et chanteurs aux nationalités les plus diverses feront de cette manifestation un espace unique de rencontres et de partage des cultures. Airs d’opéra, chants sacrés en langues mortes, prières persanes, mélodies juives, chants de poètes arabes autour d’Al-Andalus, Requiem de Mozart, Psa-umes de Bernstein et chants célébrant la grande Bibliothèque d’Alexandrie ponctueront les quatre jours de ce Printemps. 

Printemps musical des Alizés
Du 5 au 8 mai
Essaouira

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *