Sortir

Hocus Pocus

Le groupe nantais Hocus Pocus fait figure d’OVNI dans le paysage hip hop actuel; ils ont zéro attitude, zéro posture (ni politique, ni racailleuse) et pas plus de look branché que de budget marketing. Mais ces Nantais ont l’essentiel : une musicalité à toute épreuve et un véritable sens du groove. Composé de cinq membres dont le talentueux producteur, MC et DJ 20Syl, leur musique intègre de véritables instruments (basse, batterie, flûte, Fender Rhodes, platines…). Fait particulièrement rare, non seulement dans le hip hop français mais également dans le hip hop mondial, Hocus Pocus mêle ainsi les éléments propres au hip hop (scratchs, samples, rap) à un son instrumental influencé par le jazz, la soul et le funk.
 Fort d’une identité artistique affirmée, le groupe revendique un état d’esprit positif admirablement servi par la plume aiguisée de 20Syl, teintée d’humour et d’ironie, en parfaite harmonie avec les instrumentaux chaleureux et efficaces des musiciens.
 Leur dernier album "73 touches" vient de sortir, mais Hocus Pocus est avant tout un groupe de scène qui ne passe pas inaperçu puisqu’il compte à son actif plus de 120 dates depuis 2002, dans toute la France ainsi qu’en Europe (Angleterre, Suisse, Belgique, et même à Prague). Ils se sont produits à la télévision lors des MCM Sessions 2002 et lors d’évènements aussi prestigieux que le Printemps de Bourges (Découverte du Printemps de Bourges et de la Fnac 2002), le Festival des Vieilles Charrues (éditions 2002 et 2003) et les Rencontres Urbaines de La Villette. L’année 2003 a notamment été ponctuée par une prestation remarquée aux Transmusicales de Rennes ainsi que par leur second passage au Festival des Vieilles Charrues pour un set qui a réuni plus de 10 000 personnes. Véritables virtuoses des platines, ils ont été sacrés avec leur collectif de DJ, Coup2Cross, champions du monde lors du tournoi DMC en 2003 et 2004.

 Hocus Pocus
17 juin – Agadir


Concert africain

World Melodies Entertainment  organise le 18 juin à 18 heures au Rialto de Casablanca une soirée 100% africaine intitulée : Afrik Culture Event. La première partie du concert est assurée par les sœurs Safaa et Hanaa, véritables prodiges de la musique classique arabe. D’origine marocaine, elles sont très vite entrées sur la scène professionnelle. Elles vont aujourd’hui à la conquête du monde africain, juste avant la sortie de leur premier album. La deuxième partie sera consacrée au leader du Rap – Hip Hop Africain, Duggy Tee. Fondateur du célèbre groupe Positive Black Soul en 1989 qui a connu son déclic trois années plus tard, le seigneur du Rap sénégalais, n’a pas fini d’enflammer les plus grandes salles africaines, américaines et européennes. Depuis le premier album du groupe Boul Falé, ils n’ont pas cesser d’enchaîner les succès et ont été produits par les plus grands studios de la World Music (Emi, Delabel, Polygram, Virgin). Enfin, pour compléter ce tableau, l’Africa Djembe y apportera sa touche avec les percussions venues tout droit de la culture ouest-africaine. Africa Djembe tire sa force, sa richesse et la beauté de sa musique d’un ancrage aux confluents de plusieurs traditions culturelles de l’Ouest africain. « Notre musique, disent-ils, n’a ni couleur ni âge. C’est une musique qui défie les différences culturelles. »


Afrik Culture Event

 18 juin
Casablanca 


De la psychanalyse à Casablanca

La fondation du roi Abdel-Aziz Al-Saoud organise un séminaire de psychanalyse animé par Khalid Najab. Ce séminaire part de l’enseignement de Freud et de Lacan et s’appuie sur leurs écrits comme sur ceux qui ont marqué l’histoire de la psychanalyse. Ces rencontres se tiennent tous les mercredi, de 18h30 à 20h00 au siège de la Fondation, sur le boulevard de la Corniche de Aïn Diab.  Le séminaire est ouvert à tous ceux qui sont intéressés par la découverte freudienne de l’inconscient ou par l’expérience analytique.

 Séminaire de psychanalyse
Fondation du roi Abdil-Aziz Al-Saoud
Casablanca


Al Andalus

Blanca Li est chorégraphe, metteuse en scène, danseuse, réalisatrice. A partir d’un large éventail de formes d’expression corporelle, du flamenco au hip hop en passant par la danse classique ou baroque, elle signe un parcours singulièrement personnel. Née à Grenade, gymnaste dans l’équipe nationale à 12 ans, elle entre à l’école de Martha Graham à New York à 17 ans. Elle y étudie pendant cinq ans tout en fréquentant les écoles d’Alvin Ailey, Paul Sanasardo et le Clark Center. De retour en Espagne, elle crée à Madrid sa première compagnie, laquelle est sélectionnée pour le programme de l’Exposition Universelle de Séville. En 1992, elle s’établit en France où elle inaugure à Paris, 6 ans plus tard, le Centre Chorégraphique Blanca Li, plusieurs studios destinés au travail de la Compagnie, ainsi qu’à d’autres professionnels du théâtre et de la danse.  Chorégraphe particulièrement prolixe (elle a signé 17 chorégraphies et une comédie musicale sous forme de long métrage), Blanca Li reçoit le prestigieux prix "Manuel de Falla" en décembre 2004, en reconnaissance de sa contribution à la chorégraphie contemporaine.  "Al Andalus" regroupe quatre ballets liés au thème de l’Andalousie, pays d’origine de la chorégraphe.
 

Al Andalus
14 juin
Complexe Culturel Moulay Rachid
Casablanca

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *