Sortir

 Une caravane au goût d’Afrique débarque à Casablanca
La caravane d’Alphadi, qui tient son nom de son organisateur, un styliste du Niger qui sillonne depuis bientôt quatre ans l’Afrique pour révéler les talents émergents de la mode et de la musique africaines, démarre cette année à partir du Maroc. La caravane prendra le départ le 13 septembre de Casablanca pour ensuite traverser la Libye, le Cameroun et boucler ses pérégrinations au Niger où se tiendra le Festival international de la mode africaine (FIMA) qui coïncide cette année avec l’organisation des 5èmes Jeux de la francophonie, prévus du 7 au 17 décembre. Cette manifestation d’envergure est placée cette année sous le thème  »Hommage à l’Afrique et sa créativité", et sous l’égide du ministère de la Culture, est co-organisée par Forum 7, en collaboration avec l’Association Village des ateliers d’artistes (AVAA). En parallèle, les organisateurs ont prévu un Forum de la culture et des arts africains où se retrouveront les artistes sous la coupole de la Cathédrale Sacré coeur à Casablanca, aujourd’hui baptisée Forum des cultures.  La caravane d’Alphadi est un grand événement artistique qui émane du FIMA (Festival international des arts africains), et qui consiste en un grand et prestigieux défilé de mode présenté par le célèbre styliste nigérian Alphadi.  Plus qu’un simple défilé de mode, la caravane d’Alphadi est aussi un spectacle au cours duquel diverses manifestations artistiques sont présentées offrant ainsi l’occasion de faire la promotion des arts et de la culture des différents pays d’Afrique, de la mode africaine, de la femme africaine et arabe et des industries culturelles africaines.  Du Sénégal au Tchad, en passant par le Niger, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Togo, le Bénin, le Gabon, le Bourkina Faso et le Cameroun, avec des escales aux prestigieuses marches du festival de Cannes, au Carrousel du Louvre à Paris, au Québec, etc…, partout où elle est passée, la caravane d’Alphadi a véhiculé l’image d’une Afrique qui bouge, une Afrique positive, une Afrique qui gagne. 
Et c’est après le succès qu’elle a rencontré dans toutes ces villes et ces pays, que la caravane d’Alphadi a choisi la ville de Casablanca pour son édition du 14 au 17 septembre 2005, sous le thème « Métissage culturel ».

La caravane d’Alphadi
Du 14 au 17 septembre – Casablanca


Les rencontres musicales de Casablanca
Après quelques années d’absence, les rencontres musicales de Casablanca reviennent à nouveau. Organisé par l’Institut Français de Casablanca, cet événement avait marqué une pause après le décès de son initiateur Xavier Matyssens, il y a de cela quelques années. Aujourd’hui, ces rencontres reprennent. La troisième édition aura lieu du 15 au 17 septembre au théâtre 121 de l’Institut Français de Casablanca.
Dans le cadre de ce rendez-vous musical, l’association des rencontres et des échanges artistiques et musicaux (AREM) propose plusieurs rencontres et des échanges artistiques et musicaux. Parmi ces rencontres, on peut citer celle du jeudi 15 septembre 2005. Elle sera marquée par le concert d’Andouma Quartet, un groupe de musique traditionnelle africaine.
Cette formation musicale sera accompagnée de la chanteuse marocaine de Malhoun Majda El Yahyaoui. 


 Les  Andalousies Atlantiques en fête à Essaouira
La 3e édition du Festival des Andalousies Atlantiques aura lieu du 15 au 17 septembre à Essaouira. Ce rendez-vous culturel, qui se veut « un forum culturel maroco-espagnol aux dimensions méditerranéenne et latino-américaine" proposera une programmation tout aussi éclectique que celle des années précédentes. Ainsi, concerts musicaux, ateliers artistiques, colloques, expositions, course de chevaux sur plage, feux d’artifice… sont au programme.  Le festival proposera aussi de "découvrir les racines et les ramifications de la mémoire andalouse, d’une étonnante modernité et d’une brûlante actualité".  Des artistes, des musiciens, et des intellectuels du Portugal, du Mexique du Brésil, d’Espagne et du Maroc prendront part à cette manifestation.  La présence du Brésil, comme pays invité d’honneur, traduit les multiples facettes des cultures ibéro-américaines avec lesquelles le Maroc partage beaucoup d’affinités. Organisé conjointement par la Fondation Alizés et l’association Essaouira-Mogador d’une part, et le gouvernement autonome andalou -à travers ses Fondations Les Trois Cultures de la Méditerranée et l’Héritage Andalou, le festival rendra un vibrant hommage à l’auteur et interprète, Salim Halali, célèbre pour ses chansons populaires à succès dont on peut citer Mahani zine ya laamar, Mine al barah wa lyoum… 

Festival des Andalousies Atlantiques
Du 15 au 17 septembre – Essaouira

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *