Sortir

Marrakech : 3ièmes rencontres internationales de poésie
L’Institut français de Marrakech lance la troisième édition des Rencontres Internationales de poésie de Marrakech. Celles-ci se tiendront du 30 mars au 1er avril 2006 en partenariat avec l’Institut du Monde arabe, la revue Qantara, la Maison de la poésie du Maroc et "The National Cultural Forum" du Royaume de Bahrein.  Compte tenu de la place tenue par les jardins dans la poésie, mais aussi de l’existence à Marrakech des derniers jardins historiques du monde arabe, le thème retenu pour ces rencontres s’articule autour de « La Poésie en ses jardins ». Celles-ci seront accompagnées, comme chaque année, de lectures, d’hommages, de tables rondes, d’expositions, d’un concert de Malhoun et d’ateliers et d’animations en milieu scolaire.  Ainsi, la compagnie Graines de soleil Paris, sous la direction artistique de Khalid Tamer, propose l’opération « Les passeurs de poèmes » dans les établissements de Marrakech . Le projet consiste en la lecture de poésies dans les établissements scolaires (de la maternelle au collège) de la ville par quatre comédiens, par groupe de deux, arabophone et francophone qui iront lire, chaque jour, pendant une semaine, à la même heure des poèmes dans les classes. Le choix de poèmes est fait par les acteurs, ces poèmes écrits à la main sont laissés dans les classes aux instituteurs.
 Enfin, un concours de poésie récompensant les meilleurs versificateurs est organisé par l’IFM en collaboration avec l’Agence universitaire de la francophonie. 

Les 3ièmes rencontres internationales
de poésie Du 30 mars au 1er avril 2006
Marrakech

La photographie à l’honneur à Rabat
La 11e édition du Salon national d’art photographique se tient du 1er au 29 décembre à Rabat sous le thème « Portraits». Organisé par l’Association marocaine d’art photographique en collaboration avec le ministère de la Culture avec le soutien notamment de l’ambassade de France au Maroc – service de coopération et d’action culturelle, ce 11e salon sera marqué par la participation d’une pléiade d’artistes marocains outre les invités étrangers dont Hayat Karnouh (Liban), Jean-Philippe Beart (France), Hervé Baïz (photographe français résident au Maroc) et Alain Keohane (photographe anglais résident au Maroc). Le vernissage de l’exposition « Portraits » organisée en marge de ce salon est prévu à 18h00 à la galerie Mohamed El Fassi.

11e Salon national d’art photographique
Du 1er au 29 décembre – Rabat

Salon de l’artisanat à Laâyoune
Le génie de l’artisan marocain et le patrimoine artisanal de la région du sud sont à l’honneur à Laâyoune, à l’occasion du salon régional de l’artisanat jusqu’au 25 décembre.
Organisé par la délégation régionale et la Chambre de l’artisanat à  Laâyoune, cette manifestation rend hommage aux professionnels de ce secteur  phare de la région et se veut une vitrine pour les métiers traditionnels. A cette occasion, un hommage a été rendu à plusieurs artisans de la région  en reconnaissance des services qu’ils ont fournis pour le développement du  secteur. Le salon comporte une exposition composée d’un pavillon dédié à la  formation et d’autres de produits de broderie, de confection, de poterie et de  menuiserie, oeuvres de coopératives et associations professionnelles des villes  de Smara, Boujdour, Agadir, Tiznit, Tata, Assa, Tan Tan, Guelmim et Laâyoune. Intervenant à l’ouverture du salon, le délégué de l’artisanat, M. Dahi  Ahmed, a souligné l’importance de cette manifestation qui constitue une  occasion de mettre en valeur le rôle de ce secteur qui emploie un grand nombre  de mains-d  uvre.
Il a mis en exergue les efforts déployés par les pouvoirs publics, depuis  la récupération des provinces du sud, pour promouvoir ce secteur et le rôle des  coopératives et des associations professionnelles dans le regroupement des  artisans, leur sensibilisation et soutien. Evoquant le financement, M. Dahi a indiqué que les banques ont accordé  durant les dix dernières années un montant de plus de 26,5 millions dhs au  profit de 1862 artisans.

Jusqu’au 25 décembre Laâyoune

Le nouvel an « à la manière de Vienne »
Si Vienne fut longtemps considérée comme l’une des capitales européennes de la musique, si beaucoup de grands compositeurs (Beethoven, Mozart…) ont choisi d’y séjourner, voire de s’y installer, ce n’est pas par hasard : c’est parce qu’à Vienne, il y a un public. Les Viennois aiment la musique, les sorties, le théâtre, la fête. Les concerts y sont nombreux, et variés, et l’on s’accommode fort bien de cette musique dite « légère ». Quoi d’étonnant à ce qu’une des traditions les mieux ancrées de cette ville mélomane, soit le concert du Nouvel An ! C’est cet esprit, fait de cotillons, d’entrain et de bonne humeur, que l’Orchestre philharmonique du Maroc, avec le soutien de Royal Air Maroc, fera vivre pour nous une fois de plus cette année au Maroc.
 Le mordant des polkas et la grâce des valses viennoises seront au menu de ce programme original, aux œuvres contrastées, venues de maints pays différents. Voyages entre l’Autriche de Mozart, Strauss et von Suppé, la Russie de Tchaïkovski, la Hongrie de Liszt, la Tchéquie de Fucik et l’Angleterre d’Elgar, les Concerts du Nouvel An se dérouleront à Casablanca, Rabat et Marrakech.

Orchestre Philharmonique du Maroc – Le 18 janvier
Casablanca à l’Office des Changes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *